NOUVELLES

Le ministre iranien des Affaires étrangères arrivé à Damas pour voir Assad

19/09/2012 03:56 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, est arrivé mercredi à Damas où il doit s'entretenir avec le président syrien Bachar al-Assad, ont constaté des journalistes de l'AFP.

A son arrivée à l'aéroport international de Damas, M. Salehi a indiqué à la presse qu'il allait rencontrer son homologue syrien Walid Mouallem et le président Assad.

Il a ajouté avoir rencontré au Caire l'émissaire international Lakhdar Brahimi.

La visite du ministre iranien intervient après la réunion lundi au Caire du "groupe de contact" régional sur la Syrie (Iran, Egypte, Turquie et Arabie saoudite), en l'absence d'un représentant de Ryad mais en présence de M. Brahimi.

Selon des médias iraniens, M. Salehi a proposé lors de cette réunion l'envoi en Syrie d'observateurs des quatre pays pour tenter d'aider à mettre fin à la violence dans ce pays.

Il a également "appelé à un arrêt simultané des violences par les parties en présence, à un règlement pacifique sans intervention étrangère et à un arrêt de l'aide financière et militaire à l'opposition syrienne", selon Irna.

L'Iran, principal allié régional des autorités de Damas, accuse les Occidentaux et plusieurs pays de la région, Arabie saoudite et Turquie en tête, d'apporter une aide militaire et financière aux groupes armés qui combattent le régime syrien depuis 18 mois.

Téhéran a toujours réfuté apporter une aide militaire à Damas, et a démenti mardi l'envoi en Syrie de Gardiens de la révolution (Pasdaran), la force d'élite du régime iranien, au lendemain de déclarations du commandant en chef des Pasdaran, qui avait évoqué une mission de conseil en Syrie et au Liban.

rm/cnp

PLUS:afp