INTERNATIONAL

Caricatures: la France fermera ses ambassades et écoles dans une vingtaine de pays vendredi

19/09/2012 07:24 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST
Charlie Hebdo

PARIS - La France a décidé de fermer ses ambassades, consulats, écoles et centres culturels dans une vingtaine de pays vendredi, après la publication de caricatures de Mahomet dans l'hebdomadaire satirique «Charlie Hebdo».

Le ministère des Affaires étrangères a souligné lors du point de presse électronique régulier mercredi qu'il s'agissait d'une mesure de «précaution».

L'ambassade à Tunis a annoncé sur son site Web que les écoles du réseau français et l'Institut français de Tunisie étaient fermés de mercredi à lundi matin, mais que l'ambassade et ses service ne le seraient que vendredi.

L'ambassade au Caire a également annoncé la fermeture jeudi des établissement scolaires et culturels français en Égypte jusqu'à dimanche inclus, «même si aucune menace spécifique n'a été constatée en Égypte», selon le site Web.

Le chef de la diplomatie, Laurent Fabius, a pour sa part annoncé sur France Info avoir donné «des instructions pour que dans tous les pays où cela peut poser des problèmes, on prenne des précautions de sécurité particulières», avec le renforcement de la sécurité des ambassades et consulats.

Le site de «Conseils aux voyageurs» du Quai d'Orsay recommande aux Français installés dans des pays musulmans de «faire preuve de la plus grande vigilance, (...) de ne prendre aucun risque et d'éviter les attroupements, (...) d'éviter d'emprunter les axes traditionnels de manifestations de rue et les alentours de bâtiments sensibles (représentations occidentales, lieux de culte...)».

Le conseil concerne notamment les pays suivants: Afghanistan, Algérie, Arabie saoudite, Bahreïn, Bangladesh, Bruneï, Égypte, Émirats arabes unis, Gambie, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Israël et les Territoires palestiniens, Jordanie, Koweït, Liban, Maroc, Niger, Nigeria, Sultanat d'Oman, Pakistan, Philippines, Qatar, Sénégal, Soudan, Tchad, Tunisie, Yémen.

INOLTRE SU HUFFPOST

Charlie Hebdo et les caricatures du prophète