NOUVELLES

Air Canada annoncera un transporteur à bas prix d'ici quelques semaines

19/09/2012 09:49 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Air Canada (TSX:AC.B) a fait part mercredi de son intention de dévoiler d'ici quelques semaines son projet d'un transporteur à bas prix qui assurera des vols transatlantiques et desservira des destinations de vacances aux États-Unis et dans les Caraïbes.

Le directeur financier de la société aérienne, Michael Rousseau, a affirmé mercredi lors d'une conférence organisée par la Banque CIBC (TSX:CM) que ce nouveau transporteur serait détenu en propriété exclusive par Air Canada, mais qu'il porterait un nom différent.

«C'est une initiative très stimulante, pas seulement pour Air Canada, mais aussi pour nos employés parce que cela nous procure des occasions de croissance», a-t-il déclaré.

Environ la moitié des profits additionnels générés par le transporteur à bas prix proviendra de l'ajout de sièges à bord de 20 appareils Boeing 767 et de 30 Airbus A319. Le reste proviendra des salaires inférieurs accordés aux employés et de règles d'emploi plus flexibles.

Les avions, par exemple, compteront 20 pour cent plus de sièges, portant à 275 le nombre de passagers à bord de chaque appareil.

Le nouveau modèle de gestion permettra au transporteur à bas prix d'exploiter des destinations européennes qui ne sont actuellement pas rentables pour Air Canada, et il le rendra plus concurrentiel sur certains trajets vers les États-Unis ou des destinations dans les Caraïbes.

«En fait, les trajets transatlantiques seront pour la plupart des trajets de croissance qui nous permettront de réaliser des revenus adéquats, sinon très solides», a déclaré M. Rousseau.

L'approche d'Air Canada vis-à-vis du marché des vacances est plus défensive, certains vols devant être assurés par le transporteur à bas prix afin d'accroître les marges bénéficiaires, a-t-il ajouté.

Air Canada a étudié plusieurs modèles dans le monde — incluant le transporteur à bas prix Jetstar de Qantas en Asie — et choisi de créer une société aérienne avec sa propre direction afin de faire en sorte qu'elle conserve sa «mentalité» de transporteur à bas prix.

Néanmoins, la nouvelle société aérienne tirera profit de la force et de l'influence d'Air Canada pour négocier certains contrats.

M. Rousseau a prévenu que le transporteur à bas prix prendrait son envol en 2013 mais que son impact sur les résultats d'Air Canada ne serait pas ressenti avant la mise en service complète de la flotte de 50 appareils.

Il a ajouté qu'Air Canada planchait également sur d'autres projets, y compris le développement d'une «réponse concurrentielle» au projet de lancement par WestJet d'un service régional l'an prochain.

À la Bourse de Toronto, les actions d'Air Canada ont clôturé à 1,23 $, en hausse de sept cents, soit six pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc