NOUVELLES

USA: le boum du gaz et pétrole de schiste n'en est qu'à ses prémices (SP)

18/09/2012 12:58 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

L'utilisation du gaz et du pétrole de schiste aux Etats-Unis n'en est qu'à ses prémices, estime l'agence de notation financière Standard and Poor's (SP) mardi dans un communiqué.

"L'utilisation ces dernières années de la fracturation hydraulique (ou "fracking") et du forage à l'horizontale a bouleversé le paysage économique américain en transformant notamment l'économie de certaines régions", a souligné SP dans un communiqué présentant une étude sur le sujet.

"Beaucoup pensent que ce boum n'en est encore qu'à ses prémices", ajoute-t-elle, estimant qu'il devrait avoir un impact sur l'ensemble de l'économie américaine.

"Les entreprises ont fortement augmenté leur accès à ces réserves de gaz naturel et pétrole jusqu'alors inexploitées, ce qui a dopé la production", une "tendance qui selon nous devrait se poursuivre", estime SP.

Le boum de l'exploitation du gaz et pétrole de schiste a créé un sur-approvisionnement des réserves de gaz naturel et a réduit la dépendance du pays aux importations pétrolières, note l'étude.

"Nous pensons que l'industrie énergétique devrait continuer à ajouter des capacités de forage sur les six à douze mois et que les entreprises de services vont certainement bénéficier de ce surcroît de demande" même si certaines vont voir les prix de leurs prestations baisser en raison de l'abondance de leur offre, notamment "pour les entreprises d'équipement de pompes à haute pression", détaille l'étude.

Le fracking consiste notamment à fracturer la roche de schiste en injectant de l'eau additionnée d'additifs chimiques à forte pression.

L'utilisation du fracking et du forage à l'horizontale devrait se poursuivre aux Etats-Unis mais il devrait "s'accompagner d'une plus étroite supervision en raison des inquiétudes pour l'environnement et la santé" causées par ces technologies, conclut SP.

ved/sl/lb

PLUS:afp