NOUVELLES

Une partielle dans Saint-Rodrique serait inutile, juge le maire Labeaume

18/09/2012 06:09 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Le maire Labeaume estime qu'une élection partielle dans le district de Saint-Rodrigue, à 13 mois du scrutin municipal, serait inutile et il attend la nomination du prochain ministre des Affaires municipales pour faire connaître son opinion à ce sujet.

Rappelons que le district de Saint-Rodrigue est vacant à la suite de la démission de la conseillère municipale Denise Trudel. Cette dernière a été élue sous la bannière caquiste aux dernières élections provinciales, le 4 septembre.

Seul un décret du ministre des Affaires municipales peut annuler une élection partielle. Le maire de Québec entend donc faire ses représentations auprès du successeur à Laurent Lessard.

En vertu de la loi, le scrutin partiel doit se tenir à plus ou moins 12 mois de l'élection municipale générale. Une élection partielle coûte aux alentours de 150 000 $ et si elle se tient, elle aura lieu dans l'arrondissement Charlesbourg, où l'on va éliminer un district à la prochaine élection municipale avec l'adoption de la nouvelle carte électorale.

Voilà les raisons qui incitent le maire Labeaume à affirmer qu'une élection partielle dans le district de Saint-Rodrigue ne servirait à rien.

« On va essayer d'expliquer notre situation, on ne forcera pas, parce que je ne veux pas avoir l'air encore antidémocratique, mais on va essayer de dire : "Regardez, est-ce logique selon vous?" Je veux juste que ç'a l'air d'avoir du bon sens puis qu'on ait l'air d'avoir du bon sens », dit le maire Labeaume.

De leur côté, les adversaires du maire Labeaume se disent prêts. Frédérick Chrétien, chef de la jeune formation Alternative Québec, compte se présenter dans le district de Saint-Rodrigue. M. Chrétien assiste à toutes les séances du conseil municipal depuis la fin du printemps.

De son côté, le chef de Québec autrement, David Lemelin, a d'ores et déjà affirmé qu'il ne sera pas de la course dans le district de Saint-Rodrigue, même si l'occasion serait idéale pour croiser le fer avec le maire Labeaume en attendant les élections générales.

M. Lemelin présentera néanmoins un candidat dans Saint-Rodrigue. « Je ne rêve pas d'être conseiller municipal, je veux être maire de Québec [...] Pour moi, ce qui est important, c'est de présenter quelqu'un qui est implanté dans Charlesbourg et c'est effectivement le cas de notre candidat », indique M. Lemelin.

PLUS: