NOUVELLES

Un conflit éclate entre le maire d'Edmonton et le propriétaire des Oilers

18/09/2012 06:34 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

EDMONTON - La mésentente au sujet du financement d'un nouvel aréna pour les Oilers d'Edmonton a atteint son apogée mardi quand le maire d'Edmonton Stephen Mandel a annoncé que si le propriétaire des Oilers Daryl Katz souhaitait obtenir l'argent des contribuables, il devait maintenant se présenter au conseil municipal et s'expliquer publiquement.

Le groupe de Katz a refusé de répondre aux propos tenus par Mandel.

Ce dernier réagissait aux derniers développements dans l'entente, qui a été approuvée l'an dernier, mais qui pourrait maintenant être annulée alors que la construction doit débuter dans quelques mois.

Selon l'entente, les contribuables devraient payer la plus grosse part des 475 millions $ nécessaires pour la construction d'un nouvel amphithéâtre au centre-ville d'Edmonton afin de remplacer le Rexall Place.

En retour, les Oilers verseraient 5,5 millions $ par année pendant 35 ans, devraient couvrir les coûts d'opération de l'aréna (environ 10 millions $ par année) et conserveraient les profits générés pendant 11 des 12 mois de l'année.

La semaine dernière, les conseillers municipaux ont toutefois appris que les Oilers désiraient, entre autres, obtenir une subvention annuelle de 6 millions $ de la part des contribuables afin de couvrir une partie des coûts d'opération de l'aréna.

Le groupe de Katz a décliné une demande d'entrevue avec Katz, mais le milliardaire a déclaré lors d'une entrevue radiophonique, mardi, que la subvention de 6 millions $ faisait partie de l'entente depuis le début et que cet argent devait être généré par un casino ou une sorte de loterie.

Katz a ajouté qu'il était commun à travers la LNH de voir les arénas être subventionnés, comme c'est le cas à Pittsburgh et Winnipeg, et que ce genre d'appui est nécessaire à Edmonton.

Mandel a refusé d'entrer dans les détails de la dispute, mais a déclaré que ses souvenirs des détails du projet étaient différents de ceux de Katz.

PLUS:pc