NOUVELLES

Perte de 170 emplois dans le milieu pharmaceutique à Laval

18/09/2012 12:44 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

L'entreprise pharmaceutique Boehringer Ingelheim a annoncé mardi qu'elle mettait un terme à son programme de recherche en virologie, ce qui entraînera la fermeture de son centre de recherche de Laval et la perte de 170 emplois.

Le programme de virologie sera aboli parce que « la demande en produits médicaux innovateurs a changé en raison de la disponibilité de nouveaux médicaments et de l'importance accordée à la prévention par la vaccination », explique dans un communiqué le vice-président principal responsable de la division de la recherche et du développement pour Boehringer Ingelheim, Dr Michel Pairet.

L'entreprise précise que cette décision de fermer le centre de recherche de Laval ne « reflète aucunement le travail fait par les employés [...] travail qui a toujours été de la plus haute qualité ».

Boehringer Ingelheim est une multinationale qui oeuvre dans le domaine pharmaceutique depuis 1885. Son siège social est situé à Ingelheim, en Allemagne. Elle compte 700 employés au Canada.

PLUS: