Huffpost Canada Quebec qc

Ottawa: les pensions des députés fédéraux appelées à changer... progressivement

Publication: Mis à jour:
MONEY
Alamy

OTTAWA - Les députés conservateurs d'arrière-ban n'ont pas voix au chapitre lorsqu'il est question du programme législatif gouvernemental, mais lorsque le délicat sujet de leurs pensions est abordé, il semble que le premier ministre ait lâché du lest.

Dans le cadre du plus récent budget fédéral, le gouvernement a clairement indiqué qu'il prévoyait augmenter à 50 pour cent la proportion de la contribution des députés à leurs régimes de pensions, par rapport aux 14 pour cent actuels.

Ce sont cependant les députés eux-mêmes qui détermineront et approuveront les détails des modifications.

Un comité d'environ une demi-douzaine de députés a été formé au printemps pour réviser la proposition.

Selon une source conservatrice, les changements présentement envisagés feraient augmenter de 55 à 65 ans l'âge d'admissibilité d'ici la fin du mandat du gouvernement actuel en 2016. Lorsque l'âge d'admissibilité pour la sécurité de la vieillesse passera à 67 ans, le programme des députés ferait de même.

L'augmentation du taux de contribution ne passerait quant à lui pas directement à 50 pour cent, mais augmenterait graduellement jusqu'en 2016.

Afin de ne pas modifier les pensions des députés actuels, le nouveau système n'entrerait en vigueur qu'après une réélection lors du scrutin de 2016.

Alors que le caucus conservateur désire régler le dossier rapidement, les troupes de Stephen Harper se disent prêtes à faire pression sur les néo-démocrates et les libéraux pour faire accepter le projet de loi chapeautant les changements. S'opposer à des réductions imposées à un système de pensions plus que généreux pourrait s'avérer difficile à justifier, même si ces modifications sont intégrées dans un projet de loi omnibus.

Le député néo-démocrate Charlie Angus a déclaré mardi qu'il attendrait de prendre connaissance du projet de loi, mais a souligné que sa véritable inquiétude concernait le sort qui serait réservé aux régimes de pensions au sein de la fonction publique.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les faits saillants du budget 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Les pensions des députés fédéraux appelées à changer ...

La méfiance pour la rentrée parlementaire à Ottawa