NOUVELLES

Manifestation au Yémen pour réclamer la levée de l'immunité de Saleh

18/09/2012 12:32 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté mardi dans le centre de Sanaa pour réclamer la levée de l'immunité dont jouit l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh, un an jour pour jour après la répression sanglante d'une manifestation contre le régime.

"Aucune immunité, aucune garantie. Saleh et ses conseillers doivent être jugés", ont clamé les manifestants qui ont marché de l'université de Sanaa au centre-ville, selon un correspondant de l'AFP sur place.

L'an dernier à la même date, 35 manifestants hostiles à M. Saleh avaient été tués et des centaines d'autres blessés lorsque les forces de sécurité avaient ouvert le feu.

A l'époque, les manifestants étaient partis de la place du Changement pour arriver sur la rue al-Zoubeiri, en plein centre-ville de Sanaa.

Mardi, les protestataires ont emprunté le même itinéraire, mais cette fois ils exigeaient la levée de l'immunité accordée à M. Saleh qu'ils rendent responsable du bain de sang du 18 septembre 2011.

"Qu'il ait signé ou non, nous n'oublierons pas", ont encore lancé les manifestants, en référence au plan de transition négocié par les pays du Golfe qui lui conférait l'immunité à lui et à ses proches en échange de son départ.

Ali Abdallah Saleh a cédé la place en février à Abd Rabbo Mansour Hadi, après 33 ans passés au pouvoir, mais il est accusé de continuer à nourrir des ambitions politiques et certains de ses détracteurs affirment qu'il alimente l'instabilité dans le pays.

str-lyn/gde/vl

PLUS:afp