Étude: lire les informations nutritionnelles sur les emballages fait perdre du poids

Publication: Mis à jour:
EMBALLAGES ALIMENTAIRES
Alamy

CONSO - Si vous faites attention aux étiquettes de vos emballages alimentaires, il y a de fortes chances pour que votre silhouette soit plus fine que les autres. C'est en tout cas ce qu'indiquent les résultats d'une étude internationale sur la lecture des informations nutritionnelles sur ces emballages.

Lire aussi :

» L'obésité, c'est dans la tête ou dans l'assiette? Le choc Dukan - Fricker

»Manger gras pourrait provoquer des dommages au cerveau

»Manger trop gras nuit au sommeil

»Qui veut la peau du bio?

»Alimentation : la France se rapproche des États-Unis.

A titre d'exemple: une femme américaine d'1,62 mètre qui lit ces informations pèse en moyenne 4 kilos de moins que ses compatriotes de la même taille qui ne le font pas. Preuve que les messages des nutritionnistes passent, les résultats de cette grande enquête sur la lecture des indications nutritionnelles sur les emballages alimentaires milite aussi pour un geste santé simple, mais efficace: lire les informations nutritionnelles sur les emballages, et donc les proposer aux consommateurs.

Des résultats probants

L'étude s'est intéressée au profil de 25.640 individus résidant aux Etats-Unis, hommes et femmes. Bilan: l'indice de masse corporelle - le poids divisé par la taille au carré - des individus qui lisent la liste des ingrédients sur les emballages alimentaires est de près d'1,5 point inférieur (1,49) à celui de ceux qui ne le faisaient pas.

Les données collectées par le U.S. Centers for Disease Control and Prevention dans le cadre d'une grande enquête nationale ont été analysées par plusieurs équipes de chercheurs des universités de Saint-Jacques de Compostelle, Tennessee, Arkansas et de l'Institut pour l'agriculture de Norvège.

"On a d'abord analysé le profil de ceux qui faisaient attention à la liste des ingrédients quand ils sortaient faire des courses, puis on a comparé ça avec leur poids" explique Maria Loureiro, la principale scientifique en charge de l'étude.

Ceux qui lisent les étiquettes, et les autres...

Les différences ne s'arrêtent pas là. L'étude montre par exemple que les fumeurs sont moins disposés que les autres à faire attention à ces indications. Un résultat qui n'étonne pas la responsable de l'étude pour qui "leur mode de vie implique des habitudes de vie moins saines que les autres."

Fumeur ou pas, c'est surtout en ville qu'on fait le plus attention à e que l'on mange - 49% des individus observés. Parmi les urbains, les plus attentifs sont ceux qui ont accompli des études secondaires (17%). Côté sexe: 54% des hommes ont l'habitude de lire ces informations contre 74% des femmes.

"De manière général, les femmes font plus attention que les hommes" explique la chercheuse. Un chiffre pour s'en convaincre: l'indice de masse corporelle des femmes qui lisent ces étiquettes est inférieur d'1,48 point, quand la différence est de 0,12 point pour les hommes.

L'étude, qui nous vient des Etats-Unis, s'est aussi intéressée à l'origine ethnique des participants. Sans surprise, ce sont les femmes caucasiennes vivant en ville qui lisent le plus ces emballages. Leur indice de masse corporelle est inférieur d'1,76 point par rapport aux autres.

Sur le web

étiquetage nutritionnel, étiquetage, étiquette, nutrition, emballage ...

Informations nutritionnelles sur les produits alimentaires – Sont-elles ...

Comment décoder l'information nutritionnelle sur un emballage

Comment lire le tableau de la valeur nutritive sur les emballages ...

McDonald's affichera les calories pour chaque article offert à son ...

McDonald's affichera les calories pour chaque article offert à son ...