NOUVELLES

L'Irak rouvre sa frontière à Qaïm, principal point de passage avec la Syrie

18/09/2012 11:48 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

L'Irak a rouvert mardi son poste-frontière de Qaïm, l'un des principaux points de passage avec la Syrie fermé le 15 août, mais refoule les jeunes hommes célibataires, a annoncé à l'AFP un porte-parole du ministère des Personnes émigrées et déplacées.

"150 personnes ont franchi la frontière avec la Syrie à Qaïm (...), fermée depuis le 15 août. Cela représente 25 familles", a indiqué Ammer al-Khafaji.

L'Irak refuse toutefois l'accès à son territoire aux hommes célibataires de moins de 50 ans, a souligné M. Khafaji. "Seuls les hommes mariés ou âgés de plus de 50 ans peuvent entrer en Irak", a-t-il insisté, sans motiver cette décision. De manière générale, l'Irak se montre très réticent à l'idée d'accueillir sur son sol de jeunes Syriens en âge de combattre.

Les autorités irakiennes avaient fermé la frontière il y a un peu plus d'un mois, pointant les intenses combats entre les forces loyales au président Bachar al-Assad et les rebelles.

Le 7 septembre, une fillette de 4 ans avait été tuée à Qaïm par un obus tiré côté syrien. Deux semaines auparavant, des avions de l'armée syrienne avaient brièvement pénétré l'espace aérien irakien pour bombarder des positions rebelles à Boukamal, dont le poste-frontière est aux mains de l'Armée syrienne libre (ASL) depuis le mois de juillet.

Qaïm abrite un camp de réfugiés syriens, dont le nombre atteint 4.521 pour la seule province d'Anbar, selon le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Au total, 25.508 réfugiés syriens sont enregistrés en Irak, tandis que 10.914 autres attendent de l'être.

str-mah/gde/vl

PLUS:afp