NOUVELLES

Les appareils BlackBerry sont loin derrière leurs rivaux Android et Apple

18/09/2012 11:04 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Les ventes de téléphones intelligents BlackBerry ont été largement inférieures à celles des appareils Android et Apple au deuxième trimestre, révèlent des chiffres rendus publics mardi par la firme IDC.

Ensemble, Android et Apple ont représenté 85 pour cent des ventes de téléphones intelligents au cours de cette période, pendant que les appareils BlackBerry arrivaient en troisième place avec seulement 4,8 pour cent des ventes, comparativement à 11,5 pour cent il y a un an.

L'entreprise Research in Motion (TSX:RIM), de Waterloo en Ontario, cherche à renverser la vapeur depuis que les consommateurs ont commencé à délaisser le BlackBerry au profit du iPhone d'Apple et des appareils utilsant le système d'exploitation Android de Google.

L'avenir de la compagnie dépend de la réception que recevra le BlackBerry 10, qui est attendu au début de 2013.

De son côté, Apple a lancé le nouveau iPhone 5 la semaine dernière pendant que LG Electronics faisait savoir que son téléphone Optimus G — qui utilise le système Android — sera dévoilé la semaine prochaine en Corée du Sud puis le mois suivant au Japon. LG était le troisième fabricant de téléphones en importance de la planète avant d'être devancé par Apple dans le segment des téléphones sophistiqués et par la chinoise ZTE dans celui des téléphones bon marché.

LG espère que le nouvel appareil Optimus lui permettra de reprendre une partie du terrain perdu, mais les modèles Optimus précédents n'ont pas eu l'impact anticipé.

Ce sont 104,8 millions d'appareils Android qui ont trouvé preneur au deuxième trimestre, soit une part de marché de 68,1 pour cent contre 46,9 pour cent il y a un an. En comparaison, 26 millions de téléphones iPhone ont été vendus, pour une part de marché de 16,9 pour cent cette année contre 18,8 pour cent l'an dernier.

Research in Motion a écoulé 7,4 millions d'appareils au deuxième trimestre.

PLUS:pc