NOUVELLES

Le TSX recule, inquiété par l'incertitude au sujet de l'économie mondiale

18/09/2012 04:48 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse mardi, victime d'un mouvement d'hésitation de la part des investisseurs inquiets face à l'économie mondiale.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 24,15 points pour terminer la séance à 12 422,71 points, influencé par une série de prévisions économiques invitant à la prudence. La Bourse de croissance TSXV a avancé de 5,48 points pour clôturer à 1322,64 points.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,08 cent US à 102,61 cents US.

Le secteur torontois des technologies de l'information a affiché la plus importante hausse du parquet mardi, avec une progression de 1,21 pour cent. L'action de Research In Motion (TSX:RIM) a notamment pris 17 cents à 7,24 $.

RIM a signé mardi un accord de licence avec Microsoft pour pouvoir utiliser la plus récente technologie de système de fichiers du géant américain du logiciel, ce qui devrait faciliter la manipulation de fichiers de grande taille sur ses téléphones intelligents.

Les actions du groupe des mines et métaux ont connu les plus importants recul, avec une baisse d'ensemble de 1,2 pour cent. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a effacé 52 cents à 31,26 $.

«Je crois qu'on a droit à une petite pause après ce qui a été une très solide séquence pour les marchés d'actions», a observé Gary Aitken, chef des investissements chez Bissett Investment Management.

«C'est ce qu'on a vu la semaine dernière, lorsque les investisseurs semblaient bien plus prêts à prendre des risques. Nous avons eu une bonne séquence — les marchés ne grimpent pas en ligne droite — alors je crois qu'une telle pause est inévitable.»

Le cours du baril de pétrole brut a retraité mardi de 1,33 $ US à 95,29 $ US à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du cuivre a reculé de moins d'un cent US à 3,79 $ US la livre à New York. Le lingot d'or s'est quant à lui apprécié de 60 cent US, pour terminer la journée à 1771,20 $ US l'once.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 11,54 points à 13 564,64 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a retraité de 0,87 point à 3177,80 points et que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 1,87 point à 1459,32 points.

L'économie mondiale reste une inquiétude importante dans l'esprit des investisseurs, notamment avec la situation de l'Espagne. Les marchés du pays ont pris du mieux ces dernières semaines, dans l'espoir que le gouvernement obtienne un forme de prêt de sauvetage de la part des 16 autres pays de la zone euro, ce qui n'a toujours pas eu lieu. Mais Madrid n'a toujours pas fait de demande formelle à ce sujet, vraisemblablement inquiète des conditions qui risquent d'être accolées à une telle aide.

Les rendements obligataires de l'Espagne ont grimpé lundi, ce qui trahit une hausse du niveau d'inquiétude des investisseurs.

Entre-temps, le géant américain de la livraison FedEx, souvent considéré comme une entreprise baromètre de l'économie mondiale en raison de sa présence dans un grand nombre d'industries, a ajouté aux tensions après avoir déclaré que l'économie mondiale se détériorait et réduit, une nouvelle fois, ses prévisions.

Par ailleurs, un rapport de la Banque TD a indiqué mardi que l'économie canadienne traversait une période délicate en raison d'une correction du secteur immobilier, d'une croissance inférieure à la tendance et d'une faible création d'emplois, ce qui l'a forcé à revoir ses prévisions de croissance économique à la baisse.

Selon ces nouvelles prévisions, l'économie du pays enregistrerait une croissance d'à peine un pour cent durant le troisième trimestre, qui prendra fin le 30 septembre, ce qui en ferait le plus faible de l'année 2012. La croissance pour 2012 serait quant à elle de 1,8 pour cent.

Sur le Nasdaq, l'action d'Apple a atteint mardi pour la première fois 700 $ US, établissant un record pour la compagnie à peine 24 heures après qu'elle eut annoncé avoir reçu plus de deux millions de commandes pour son appareil iPhone 5 pendant la seule journée de vendredi. Le titre d'Apple a clôturé à 701,91 $ US, en hausse de 2,13 $ US par rapport à la fermeture de la veille.

PLUS:pc