NOUVELLES

Le Nicaragua jugera 18 faux journalistes mexicains qui transportaient 9,2 M$

18/09/2012 08:06 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

MANAGUA, Nicaragua - Dix-huit citoyens mexicains seront jugés au Nicaragua pour avoir tenté de transporter environ 9,2 millions $ US en espèces à travers le pays en se faisant passer pour des journalistes d'une télévision mexicaine, a statué un juge mardi.

Le juge Julio Cesar Arias a estimé qu'il y avait des preuves suffisantes pour traduire les 18 Mexicains en procès. Les audiences s'ouvriront le 3 décembre.

Les accusés sont entrés au Nicaragua à bord de six véhicules peints aux couleurs de la chaîne mexicaine Televisa. La chaîne a indiqué n'avoir aucun lien avec ces personnes et n'avoir envoyé aucun journaliste au Nicaragua.

Les suspects ont été arrêtés au mois d'août dans le nord du Nicaragua, près de la frontière avec le Honduras. Ils se dirigeaient apparemment vers le Costa Rica. La chef présumée du groupe est une femme, Raquel Alatorre Correa.

Selon les enquêteurs, l'argent visait probablement à payer une livraison de drogue en provenance de l'Amérique du Sud et à destination des États-Unis au nom d'un cartel mexicain. Des traces de cocaïne ont été découvertes sur certains de billets cachés dans les véhicules, ont indiqué les autorités.

Rafael Magnalli, l'un des avocats des accusés, a affirmé que le dossier des procureurs était «subjectif et spéculatif» et a demandé l'abandon des accusations.

Avant que leur stratagème ne soit découvert, les accusés auraient déclaré à la police qu'ils étaient venus au Nicaragua pour couvrir le procès des suspects du meurtre du chanteur argentin Facundo Cabral, en 2011.

Certains des accusés travaillaient pour des entreprises de sécurité privées établies dans l'État mexicain de Tamaulipas, où les cartels des Zetas et du Golfe sont actifs.

PLUS:pc