NOUVELLES

Le CSA autorise sous condition la cession de Direct 8 à Canal+

18/09/2012 10:50 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

PARIS - PARIS (Sipa) — Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a annoncé mardi avoir autorisé "sous conditions" la cession des chaînes Direct 8 et Direct Star, détenues par le groupe Bolloré, au groupe Canal+. Dans un communiqué, ce dernier précise que l'agrément va lui permettre de conclure d'ici la fin septembre une opération annoncée début septembre 2011.

Dans un communiqué, le CSA précise avoir autorisé cette cession "au vu des engagements" pris par Canal+ et s'être fondé principalement sur "l'intérêt des téléspectateurs qui bénéficieront ainsi d'une offre de programmes enrichie".

La décision du CSA s'est notamment basée sur les engagements pris par le groupe Canal+, concernant la programmation des deux nouvelles chaînes, D8 et D17 (nouveaux noms de Direct 8 et Direct Star).

Ainsi, D8 devra diffuser au minimum 730 heures programmes inédits et contribuera dès 2013 au préfinancement d'oeuvres cinématographiques. La chaîne est également tenue de respecter un délai de 18 mois entre la diffusion de séries françaises inédites sur Canal+ et sur D8. Autre engagement, D8 ne pourra pas consacrer par semaine en moyenne plus d'une première partie de soirée à la diffusion de séries inédites en clair, produites par les principaux studios américains.

Concernant D17 (anciennement Direct Star), des engagements ont été pris par Canal+ pour assurer la diversité des titres musicaux diffusés sur la chaîne. D'après le CSA, ces engagements écrits permettront de "préserver les équilibres du secteur audiovisuel" et de "renforcer le soutien à la production et à la création cinématographique" en France.

cs/mw

PLUS:pc