NOUVELLES

L'attaque de Benghazi n'était pas préméditée, selon la Maison-Blanche

18/09/2012 01:39 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

WASHINGTON - La Maison-Blanche ne dispose pour l'instant d'aucune indication laissant penser que l'attaque meurtrière contre le consulat américain de Benghazi, dans l'est de la Libye, était préméditée.

Le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney, a toutefois précisé mardi que cette évaluation restait provisoire et pourrait changer.

L'administration américaine n'a pas trouvé de preuves d'une planification de l'attaque qui a coûté la vie à l'ambassadeur Chris Stevens et à trois autres Américains le 11 septembre, a indiqué M. Carney. Il a ajouté que cette manifestation violente semblait avoir été provoquée par le film amateur «Innocence of Muslims», produit aux États-Unis.

Les enquêteurs «suivront les faits où qu'ils mènent», a-t-il précisé.

PLUS:pc