NOUVELLES

C1 - Le Paris SG bat Kiev 4-1 et marque son territoire, huit ans après

18/09/2012 04:52 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Le Paris SG, très nettement supérieur à un Dynamo Kiev battu 4-1, a réussi mardi ses retrouvailles avec la Ligue des champions et a montré qu'il avait sa place à ce niveau et le droit d'y nourrir des ambitions.

La victoire de Porto à Zagreb dans l'autre match du groupe A (2-0) renforce l'hypothèse d'un duel avec les Portugais pour la première place du groupe, avec un affrontement très important le 3 octobre au stade du Dragon.

Le Parc des Princes attendait cela depuis huit ans, alors le Paris SG a bien fait les choses.

La première clameur est venue quand a retenti la fameuse musique de la Ligue des champions, les trois suivantes sont venues saluer les buts d'Ibrahimovic (19e s.p.), Thiago Silva (29e) et Alex (32e), assommant en un quart d'heure un Dynamo Kiev dépassé. En toute fin de match, Pastore, servi par Nenê, a enfoncé le clou (90+1).

La grande question était de savoir si le talent acheté à prix d'or depuis l'été dernier par les nouveaux patrons qataris pourrait compenser le manque d'expérience collective dans l'épreuve-reine.

La réponse est venue très vite, avec une entame de match autoritaire, sous l'impulsion notamment d'un milieu de terrain Chantôme-Verratti-Matuidi à zéro match de C1 et zéro appréhension.

Face à un adversaire presque jamais dangereux, Thiago Silva a de son côté vécu une première assez tranquille sous le maillot parisien. Encore en manque de repères, le Brésilien a fait l'essentiel et même un peu plus avec son but.

Ibrahimovic lui a soigné sa moyenne avec son sixième but en cinq matches, un penalty plutôt généreux obtenu par Ménez.

La fin de match a été moins convaincante. Mais le PSG a néanmoins lancé un message: il est de retour et il est ambitieux. Il est certain que l'avertissement a été entendu dans un groupe A. Il a peut-être aussi franchi les frontières du groupe.

stt/smr

PLUS:afp