NOUVELLES

Arndt trop forte, Numainville à la traîne

18/09/2012 12:02 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Comme l'an dernier, Judith Arndt a écrasé toute compétition mardi lors du contre-la-montre des Championnats du monde, à Valkenbourg, aux Pays-Bas.

L'Allemande de 36 ans, titrée en 2011 à Copenhague, a arrêté le chrono à 32 min 26 s 46/100 au terme des 24,3 km pour ainsi décrocher la 10e médaille de sa carrière aux mondiaux.

Sa première médaille, le bronze, remonte à 1997, dans le contre-la-montre.

Médaillée d'argent de la spécialité, derrière l'Américaine Kristin Armstrong, aux Jeux olympiques de Londres, Arndt a devancé de 33 secondes sa dauphine américaine Evelyn Stevens.

La Néo-Zélandaise d'origine danoise Linda Villumsen a complété le podium avec un retard de 40 secondes sur la gagnante.

La Britannique Emma Pooley, championne du monde du contre-la-montre en 2010, a pris la 4e place, à 49 secondes.

Deux Canadiennes prenaient part à l'épreuve. Joëlle Numainville s'est classée 21e (35:21,18) tout juste devant sa compatriote Rae-Christie Shaw (35:29,5).

Barker sur les traces de Cooke

Chez les juniors, la Britannique Elinor Barker a été couronnée 11 jours après avoir célébré ses 18 ans.

Barker, qui avait enlevé l'argent dans la même épreuve il y a un an, a parcouru les 15,6 km en 22:26,29.

La jeune fille de Cardiff est la première Britannique à remporter l'or du contre-la-montre junior depuis Nicole Cooke (championne olympique sur route à Pékin) en 2001.

La Danoise Cecilie Ludwig a pris le 2e rang (23:02,16) devant la Néerlandaise Demi Di Jong (23:29,42).

La Canadienne Allyson Gillard a dû se contenter du 37e échelon (25:32,66), tandis que Saskia Kowalchuk a pris le 40e et dernier rang (27:13,85).

PLUS: