NOUVELLES

Amical: le Brésil de Neymar défie l'Argentine pour une revanche entre locaux

18/09/2012 09:58 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Le Brésil, emmené par Neymar en grande forme, poursuit la préparation de "son" Mondial-2014 avec, mercredi à Goiania (centre), le premier de deux matches amicaux entre "locaux" contre l'Argentine privée donc de Messi, qui avait inscrit un triplé lors de leur dernier duel.

Un esprit de revanche animera donc probablement les Brésiliens, à l'heure de retrouver l'Albiceleste qui reste sur une victoire 4-3 remportée lors de leur première confrontation de l'année, aux Etats-Unis le 9 juin.

Ce jour-là, Lionel Messi avait marqué trois buts face à une équipe brésilienne rajeunie, au terme d'un match spectaculaire ponctué par une bagarre entre Lavezzi et Marcelo, tous deux exclus.

Si la notion de match amical est donc toute relative pour ces deux pays berçant dans une rivalité historique, il s'agira avant tout pour chacune d'entre elles de jauger ses joueurs évoluant dans leur Championnat respectif, les "étrangers" étant laissés à disposition de leurs clubs européens.

Neymar, étincelant contre la Chine (8-0) lundi dernier en amical, avec un quadruplé, trois jours après avoir été sifflé par le public de Sao Paulo déçu de sa terne prestation contre l'Afrique du Sud (1-0), conduira à nouveau l'attaque brésilienne.

Le sélectionneur Mano Menezes, qui espère voir le même Neymar de Santos, auteur ce week-end d'un doublé en championnat contre Coritiba, dont un nouveau but splendide tout en dribbles, devrait également aligner Lucas Moura. Le futur parisien a également brillé dimanche en étant à l'origine des trois buts de Sao Paulo (3-1) contre Portuguesa.

Au sein du groupe auriverde, on notera enfin le retour surprise de l'attaquant Luis Fabiano, qui n'avait plus joué en sélection depuis le Mondial-2010.

Contrairement à Menezes, qui puise régulièrement une bonne partie de ses joueurs dans le Championnat brésilien, le sélectionneur argentin Alejandro Sabella, lui, compose essentiellement avec ses expatriés en Europe. L'occasion est donc rare pour les joueurs évoluant en Argentine de prouver qu'ils sont aussi des prétendants à la sélection.

Parmi ceux-ci, le milieu de Newell's Old Boys Maximiliano Rodriguez devrait orchestrer le jeu de l'Albiceleste, qui s'appuiera également sur le défenseur Clemente Rodriguez, un de ses rares "locaux" régulièrement appelés, et sur son coéquipier de Boca Juniors, Lucas Viatri.

Les Argentins, qui dominent les qualifications de la zone sud-américaine pour le Mondial-2014, recevront à leur tour le "Superclassico", une seconde fois entre "locaux", le 3 octobre à Resistencia.

nip/kn/chc

PLUS:afp