NOUVELLES

Wall Street redescend de son nuage après la Fed, plombée par un indicateur

17/09/2012 04:39 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

Wall Street a clôturé en baisse lundi à New York, marquant une pause après l'euphorie qui a suivi jeudi l'annonce de nouvelles mesures de relance de la Réserve fédérale américaine (Fed), et déçue par un indicateur économique: le Dow Jones a cédé 0,30% et le Nasdaq 0,17%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 40,27 points à 13.553,10 points, et le Nasdaq de 5,28 points à 3.178,67 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500, a abandonné 0,31% (-4,58 points) à 1.461,19 points.

Wall Street avait été portée en fin de semaine dernière par la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de prendre des mesures inédites de soutien à l'économie du pays.

Dans un marché "peu animé, les courtiers (ont) continué à digérer les annonces de la Fed la semaine dernière, qui étaient très encourageantes", a commenté Andrew Fitzpatrick, de Hinsdale Associates.

En outre, dans un mouvement de consolidation, "les courtiers ont engrangé des bénéfices", a noté Jeffrey Friedman, de RJO Futures.

La Fed avait dévoilé jeudi une nouvelle vague de rachats d'actifs illimités et décidé d'un maintien de taux directeurs quasi nuls jusqu'à au moins la mi-2015, des mesures destinées à soutenir la relance économique américaine.

"Les places boursières, les matières premières et de nombreuses devises (...) ont profité de cette annonce mais leur rebond semble avoir atteint un palier et ces marchés ont l'air d'être prêts à entamer une phase de consolidation", a observé de son côté Fred Dickson, de DA Davidson.

D'autre part, "les chiffres sur l'activité manufacturière sur la cote Est (des Etats-Unis) ont été très décevants", "même si la baisse a été limitée au vu de la hausse récente des indices", a noté M. Friedman.

L'activité manufacturière de la région de New York a en effet intensifié son recul, selon l'indice Empire State du mois de septembre publié lundi par la banque centrale américaine (Fed), qui a chuté de 4,5 points par rapport à août pour s'établir à son niveau le plus faible depuis le mois de novembre 2010.

Le marché obligataire, peu animé et hésitant, a terminé en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a baissé à 1,838% contre 1,870% vendredi et celui à 30 ans à 3,037% contre 3,088%.

ppa/sl/jca

PLUS:afp