NOUVELLES

Un condamné à mort de l'Ohio se dit trop gros pour être exécuté

17/09/2012 03:21 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

COLOMBUS, États-Unis - Un homme obèse de l'Ohio condamné à la peine de mort a demandé le report de son exécution, au motif que son poids d'au moins 218 kilos entraînerait une longue et douloureuse agonie.

Ronald Post, 53 ans, condamné à mort pour le meurtre d'une employée d'hôtel en 1983, doit être exécuté le 16 janvier 2013. Il affirme que son obésité, la difficulté de trouver une veine pour pratiquer l'injection létale et d'autres affections risquent de poser de nombreux problèmes lors de son exécution, selon la motion déposée vendredi par ses avocats devant un tribunal fédéral.

Ronald Post est trop gros pour être installé sur la civière d'exécution, selon ses avocats, qui expliquent que compte tenu de son état physique et médical, toute tentative d'exécution lui causerait une «grave douleur physique et psychologique» et entraînerait «une mort atroce et très longue».

L'obésité de condamnés à mort a déjà été soulevée à plusieurs reprises sans le passé. En 2008, notamment, des tribunaux fédéraux avaient rejeté les arguments du condamné à mort Richard Cooey, qui affirmait être trop gros pour pouvoir être exécuté par injection. Ses avocats avaient plaidé que la nourriture et le manque d'exercice en prison avaient contribué à ce problème de poids, rendant difficile une injection létale. Il pesait 121 kilos pour 1,70 mètre lorsqu'il a été exécuté en 2008.

PLUS:pc