NOUVELLES

Sept morts dans l'attentat à une entrée de la zone verte de Bagdad (responsables)

17/09/2012 03:30 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

Sept personnes ont été tuées et au moins 24 autres blessées lundi matin dans un attentat suicide survenu à une entrée de la zone verte de Bagdad, qui abrite notamment l'ambassade des Etats-Unis, a-t-on appris auprès de sources médicales et sécuritaire.

L'attentat a été perpétré vers 08H00 (05H00 GMT) par un kamikaze au volant d'une voiture piégée à un point d'accès du périmètre ultra-protégé de la zone verte, qui se situe au coeur de la capitale irakienne.

Selon une source au ministère de l'Intérieur, sept personnes ont été tuées, dont trois membres des forces de sécurité, et 24 autres blessées.

Une source médicale au sein de l'hôpital Ibn Nafis a confirmé la mort de sept personnes, mais a avancé le bilan de 27 blessés.

Parmi les blessés se trouve le député irakien Habib al-Torfi, selon un de ses collègues parlementaires.

L'attaque s'est déroulée au point d'accès du pont du 14-Juillet, qui enjambe le Tigre pour déboucher au coeur de la zone verte.

Un témoin a raconté à l'AFP "avoir entendu une énorme explosion et des tirs, immédiatement après".

La zone verte, un périmètre ultra-protégé, abrite notamment les ambassades américaine et britannique ainsi que les principaux organes du gouvernement et le Parlement irakien. Des points de contrôle, comme celui du pont du 14-Juillet, restreignent son accès aux seules personnes munies d'une autorisation.

sf/gde/sw

PLUS:afp