NOUVELLES

Rôle d'évaluation : le maire Labeaume se fait rassurant

17/09/2012 06:31 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

Le maire Régis Labeaume a tenu à rassurer les citoyens et les propriétaires, lundi, au sujet des répercussions que pourrait avoir la hausse de l'évaluation foncière sur leur compte de taxes.

Rappelons que la valeur des résidences dans l'agglomération de Québec a fait un bond assez important. Selon la nouvelle évaluation foncière, elle a grimpé de 23 % en moyenne.

En marge de la séance du conseil municipal, le maire de Québec a précisé que la hausse de l'évaluation foncière ne se traduit pas nécessairement et obligatoirement par une augmentation du compte de taxes.

« Même si la valeur des propriétés augmente, les gens, en moyenne, ne payeront pas plus de taxes parce qu'on va baisser le taux de taxation de la même valeur », a affirmé Régis Labeaume.

Le maire de Québec s'attend à ce que cas exceptionnels de citoyens se plaignant de la hausse soient rapportés dans les médias au cours des prochaines semaines, mais ils ne représentent pas la majorité selon lui. Lors du dépôt du dernier rôle en 2009, la Ville a reçu moins 1 % de plaintes.

« La Ville ne fera pas une cenne au total, pas une cenne de plus. Certains vont avoir une augmentation, mais si je regarde les tableaux que j'ai entre les mains, je pense qu'il y en a plus qui vont subir une baisse de taxes qu'une hausse de taxes. Le résultat final, ça va probablement donner ça », a ajouté le maire.

Le conseiller indépendant Yvon Bussières met en doute les propos du maire Labeaume. Il s'inquiète des contribuables qui devront faire face à une hausse importante de l'évaluation de leur résidence.

Yvon Bussières avait demandé à l'administration Labeaume de trouver des mécanismes pour atténuer l'augmentation, ce qui n'a pas été fait, selon lui.

PLUS: