NOUVELLES

Mexique : deux députés du parti de Peña Nieto abattus au cours du week-end

17/09/2012 10:24 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

Deux députés mexicains du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), formation du président élu Enrique Peña Nieto, ont été tués samedi et dimanche, a-t-on appris de sources concordantes.

Eduardo Castro, député élu au cours des élections générales du 1er juillet au Parlement de l'Etat de Sonora (nord-ouest), a été abattu samedi par des tueurs circulant à moto près de son domicile de Ciudad Obregon, ville située à 1.700 km au nord-ouest de Mexico, a rapporté la presse locale, précisant qu'il avait été achevé d'une balle dans la tête.

L'Etat de Sonora, frontalier des Etats-Unis et bordant la côte pacifique, est l'un des Etats les plus touchés par la violence liée aux trafiquants de drogue.

Le lendemain, un autre député de ce parti, ayant gouverné sans partage le Mexique de 1929 à 2000, a été tué dans l'Etat de Mexico, a annoncé le gouverneur de cet Etat entourant le district fédéral de la capitale.

Le gouverneur Jaime Serrano Cedillo a condamné ce meurtre sur son compte Facebook et annoncé l'ouverture rapide d'une enquête, mais n'a pas fourni de précisions sur les circonstances de l'homicide.

La presse locale a rapporté de son côté que M. Cedillo était décédé à l'hôpital des suites de blessures infligées par une arme pointue et tranchante.

Au mois d'août, le PRI avait déjà été endeuillé par le meurtre d'un maire de l'Etat de San Luis Potosi (nord) et de son directeur de campagne.

M. Peña Nieto a remporté la présidentielle du 1er juillet avec 38,2% des voix, devant Andres Manuel Lopez Obrador, de la coalition de gauche (31,6%), et Josefina Vazquez Mota, candidate du Parti action nationale (PAN, conservateur, 25,4%).

Cette victoire permet le retour au pouvoir, prévu le 1er décembre, de l'ancien parti hégémonique après 12 ans de gouvernement du PAN de l'actuel président Felipe Calderon.

jg/ag/sym

PLUS:afp