NOUVELLES

Ligue des champions: une victoire est impérative pour le PSG face à Kiev

17/09/2012 02:02 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

PARIS - Le Paris Saint-Germain effectue son retour en Ligue des champions après huit ans d'absence. Le club de la capitale s'appuiera, mardi, sur l'expérience de l'entraîneur italien Carlo Ancelotti et sur les quelques 150 millions d'euros (192 000 $) dépensés cet été en transferts pour frapper un grand coup sur la scène européenne face au Dynamo de Kiev.

Sur le papier, le PSG a tous les atouts pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Parisiens sont dans un groupe A plutôt abordable avec Porto et le Dinamo de Zagreb comme autres adversaires. Mais leur marge de manoeuvre est limitée.

«Le premier match est très important pour le futur dans le groupe, a expliqué Ancelotti, l'entraîneur du PSG. Les matchs de Ligue des champions sont différents des autres matchs parce qu'il y a plus de pression. Nous n'avons pas 38 matchs pour essayer de gagner. Nous devons jouer six matchs pour aller au prochain tour.»

Après un début de saison poussif, les Parisiens ont enclenché la dynamique de victoire en gagnant leurs deux derniers matches de Ligue 1.

Le PSG comptera sur la science tactique d'Ancelotti, qui a mené l'AC Milan au succès en Ligue des champions en 2003 et 2007, et sur le talent de Zlatan Ibrahimovic pour transpercer le bloc ukrainien. L'attaquant suédois a déjà inscrit cinq buts en quatre matchs de championnat.

Mais gare à l'excès de confiance: lors de leur dernière confrontation, le Dynamo avait éliminé le PSG en quart de finale de la Coupe de l'UEFA en avril 2009. Les Ukrainiens avaient fait match nul 0-0 au Parc des Princes avant de gagner le match retour 3-0 à Kiev.

«Nous sommes conscients que nous affrontons une équipe qui sera difficile à battre. Nous jouons à domicile et si nous voulons nous qualifier, nous devons remporter ce match, a déclaré Ibrahimovic. Le nom de l'adversaire n'est pas important. Ce n'est pas parce qu'il ne s'appelle pas Barcelone ou Real Madrid qu'il faut le sous-estimer.»

Actuellement 3e du championnat ukrainien derrière le Chakhtior Donetsk et Dniepropetrovsk, le Dynamo s'est qualifié pour la phase de groupes en Ligue des champions en éliminant le Borussia Mönchengladbach 4-3 sur l'ensemble des deux matchs en barrage.

Le club ukrainien est un habitué des rencontres européennes. Il a dans ses rangs plusieurs internationaux ukrainiens et s'est renforcé cet été en recrutant le milieu portugais Miguel Veloso, le meneur de jeu croate Niko Kranjcar, l'attaquant argentin Marco Ruben, le Brésilien Raffael et le défenseur Taye Taïwo, prêté par l'AC Milan.

Mais le PSG devra surtout se méfier d'une vieille connaissance de la Ligue 1: l'attaquant nigérian Ideye Brown. L'ancien joueur de Sochaux a déjà marqué 11 buts cette saison pour le Dynamo.

«La Ligue des champions sera très excitante à jouer et sera un bon test pour beaucoup de joueurs qui n'y ont pas encore participé, a confié Ibrahimovic. Ça sera une grande expérience pour nous parce que nous avons la qualité et le potentiel.»

La dernière fois que le PSG avait participé à la compétition de clubs la plus huppée d'Europe, il avait fini dernier de son groupe derrière Chelsea, Porto et le CSKA Moscou.

Le Dinamo de Zagreb reçoit Porto dans l'autre match du groupe A.

PLUS:pc