NOUVELLES

Le TSX met fin à une séquence haussière, tiré vers le bas par les ressources

17/09/2012 04:48 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a mis fin lundi à une séquence de quatre séances de gains, les investisseurs ayant modéré un peu leur ardeur pendant que les cours des matières premières cédaient du terrain.

L'indice composé S&P/TSX a reculé de 52,61 points et clôturé à 12 446,86 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a retraité de 0,2 point à 1317,91 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,48 cent US à 102,49 cents US.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 40,27 points à 13 553,10 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a lâché 5,28 points à 3178,67 points et que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 4,58 points à 1461,19 points.

«Nous avons eu beaucoup de mouvement en une très courte période de temps (...) alors je dirais que je m'attendais à voir un petit peu de prises de profits», a observé Ian Nakamoto, directeur de la recherche chez MacDougall, MacDougall and MacTier.

«C'est assez mineur selon moi.»

Les opérateurs ont mis de côté leur enthousiasme vis-à-vis du plan de relance de la Réserve fédérale des États-Unis et une partie de leur attention s'est tournée vers les marchés asiatiques. Hong Kong a notamment annoncé des mesures pour resserrer les prêts hypothécaires, dans l'espoir que cela aide à ralentir la croissance des prix des maisons.

À Toronto, l'action du géant de la rénovation Rona (TSX:RON) a perdu 11,6 pour cent après que l'américaine Lowes eut retiré son offre d'acquisition pour la société. La transaction controversée aurait vu le détaillant québécois être racheté pour environ 1,8 milliard $. L'action de Rona a reculé de 1,48 $ à 11,29 $.

Le secteur de la technologie a retraité de 1,1 pour cent, l'action de Research In Motion (TSX:RIM) ayant rendu 27 cents, soit 3,7 pour cent, à 7,07 $.

Le cours du pétrole brut a échappé 2,38 $ US pour terminer la journée à 96,62 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du cuivre a aussi reculé, de 3,5 cents US, pour fermer à 3,80 $ US la livre à New York. Le cours du cuivre — qui est pratiquement considéré comme un indicateur en soi en raison de son utilisation dans un très grand nombre d'industries — avait bondi de 19 cents US la semaine dernière.

Le lingot d'or a quant à lui cédé 2,10 $ US à 1770,60 $ US l'once.

Le secteur des mines et métaux a affiché le plus important déclin sur le parquet torontois, soit 3,8 pour cent. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a chuté de 1,24 $ à 31,78 $.

Les marchés d'actions mondiaux ont connu une embellie à la fin de la semaine dernière, après que la Fed eut annoncé son intention de dépenser 40 milliards $ US par mois pour acheter des billets adossés à des créances hypothécaires tant et aussi longtemps qu'elle le jugera nécessaire. Cette mesure d'assouplissement quantitatif vise à encourager les gens à emprunter de l'argent et à le dépenser.

La banque centrale américaine s'est en outre engagée à garder les taux d'intérêt à court terme à leur faible niveau actuel jusqu'à 2015, soit un an plus longtemps qu'elle ne l'avait promis dans ses prévisions précédentes.

PLUS:pc