NOUVELLES

Le Premier ministre du Hamas se rend au Caire

17/09/2012 12:04 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

Le Premier ministre du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, est parti lundi au Caire pour des entretiens avec les hauts responsables égyptiens, a annoncé un porte-parole du Hamas.

M. Haniyeh, accompagné de ses ministres de l'Economie et de l'Intérieur, doit rencontrer lundi soir son homologue égyptien Hicham Qandil, a annoncé à l'AFP ce porte-parole, Tahar al-Nounou.

Le chef en exil du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, est par ailleurs attendu au Caire lundi soir à la tête d'une importante délégation du mouvement islamiste, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable du Hamas, sous couvert de l'anonymat.

M. Mechaal doit être reçu mardi matin par le président égyptien Mohamed Morsi, a précisé cette source sans donner davantage de détails.

Les relations entre le Caire et le gouvernement du Hamas à Gaza se sont tendues depuis une attaque dans le Sinaï début août, attribuée à des islamistes extrémistes, qui a coûté la vie à 16 gardes-frontière égyptiens.

Selon des sources égyptiennes, certains des membres du commando responsable de cette attaque s'étaient infiltrés en Egypte via des tunnels creusés sous la frontière avec la bande de Gaza.

En représailles, l'Egypte a obstrué certains de ces tunnels, qui servent à la contrebande alimentant l'enclave palestinienne en biens de consommation, matériaux, argent et armes.

Le Hamas a toutefois affirmé lundi qu'aucun habitant du territoire palestinien n'était impliqué dans l'attaque meurtrière du 5 août dans le Sinaï.

"Les investigations menées par le gouvernement et les contacts continus avec les dirigeants égyptiens montrent qu'il n'existe aucune relation entre la bande de Gaza et l'attaque sanglante" dans le nord du Sinaï, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur du Hamas, Ihab al-Ghoussein, dans un communiqué.

my/scw/hj/cnp

PLUS:afp