NOUVELLES

Le premier match de Madrid en Ligue des champions servira de test

17/09/2012 11:20 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

MADRID - Le Real Madrid abordera son premier match de la Ligue des champions contre Manchester City, mardi, avec la volonté d'amorcer un revirement de situation. Le club connaît un mauvais début de saison que l'entraîneur Jose Mourinho a qualifié de sans doute son plus important test depuis qu'il est à la barre du club espagnol.

Madrid accueillera les champions de la Premier League avec une seule victoire en quatre matchs de la Liga, accusant huit points de retard sur le FC Barcelone.

Les sautes d'humeur de Cristiano Ronaldo ont peut-être joué un rôle dans les difficultés de Madrid. Mais Mourinho est également sous les projecteurs après avoir critiqué publiquement le jeu de son équipe, qui a semblé sans mordant depuis leur victoire aux dépens de Barcelone pour remporter la Super Coupe d'Espagne le mois dernier.

Ce passage à vide de Madrid ne pouvait survenir à pire moment avec la visite des champions de la Premier League au stade Santiago Bernabeu en lever de rideau du difficile groupe D. La marge d'erreur du Real est effectivement limité dans un groupe qui comprend également les clubs Borussia Dortmund, champion allemand, et l'Ajax d'Amsterdam, champion néerlandais.

«La seule façon de viser notre 10e titre en Ligue des champions est de bien jouer, de bien planifier et d'être très motivés à gagner», a déclaré Mourinho sur le site du club.

Il y a peu de positif à dire du début de saison du Real Madrid à la troisième saison de Mourinho à la barre de l'équipe, alors que les espoirs d'un titre européen sont grands compte tenu que l'entraîneur portugais a remporté tous les autres trophées disponibles depuis son arrivée en provenance de l'Inter Milan en 2010.

Le palmarès de Madrid à domicile est impressionnant dans cette compétition avec une seule défaite — contre Barcelone — en 12 matchs, et l'équipe a marqué 24 buts en six matchs la saison dernière.

Mourinho a déclaré que son équipe méritait ses défaites en raison d'une défensive qui s'est montrée inégale cette saison. Mais au moins, le Real pourra compter sur le centre-arrière Fabio Coentrao, qui avait été suspendu pour les matchs de la Liga.

Le match de mardi marquera le retour de Ronaldo au stade Bernabeu depuis sa déclaration selon laquelle il était «triste» pour des «raisons professionnelles».

Manchester City pourrait avoir les ressources nécessaires pour exploiter toutes les défaillances avec le probable retour au jeu de Sergio Aguero et la présence de l'attaquant Mario Balotelli, également de retour. Le milieu de terrain David Villa devrait également être de la formation partante.

Carlos Tevez a réussi trois buts pour poursuivre sa cure de jouvence à Manchester City un an après avoir refusé de jouer contre le Bayern Munich en Ligue des champions. L'attaquant argentin s'est retrouvé sur la touche pendant six mois mais il est revenu plus fort et pourrait même inspirer Mourinho sur la façon de traiter ses propres joueurs vedettes malheureux.

«Carlos s'est amélioré grâce à un changement d'attitude, a précisé l'entraîneur de Manchester City, Roberto Mancini. Il a travaillé avec sérieux avant la saison. Je pense qu'il est un autre joueur.»

Mancini, qui est privé du défenseur Micah Richards, souhaite que son équipe réalise un meilleur début de compétition cette fois. Elle avait été incapable de franchir la phase de groupes à ses débuts la saison dernière.

«Notre premier match à Madrid sera très important, non seulement pour le résultat, mais pour notre attitude par la suite. Nous nous retrouvons dans un groupe très difficile cette année encore, a précisé l'entraîneur italien. Vous pouvez parfois être chanceux mais c'est ardu pour nous, comme ça l'est pour Madrid, le Borussia et l'Ajax.»

PLUS:pc