NOUVELLES

La Bourse de New York reprend son souffle après la Fed

17/09/2012 10:15 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

La Bourse de New York évoluait en légère baisse lundi à New York, peu après l'ouverture, reprenant son souffle après s'être hissée à de nouveaux sommets depuis 2007 vendredi: le Dow Jones cédait 0,16% et le Nasdaq 0,34%.

Vers 13H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 21,82 points à 13.571,55 points, et le Nasdaq, de 10,89 points à 3.173,06 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500, abandonnait 0,23% (-3,40 points) à 1.462,37 points.

Wall Street avait été portée en fin de semaine dernière par la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a annoncé jeudi des mesures inédites de soutien à l'économie du pays: le Dow Jones avait gagné 0,40% à 13.593,37 points et le Nasdaq 0,89%, à 3.183,95 points.

"Les opérateurs reprennent leur souffle après l'envolée de la semaine dernière", ont constaté les experts de Wells Fargo.

La Fed avait dévoilé jeudi une nouvelle vague de rachats d'actifs illimités et un maintien de taux directeurs quasi nuls jusqu'à au moins la mi-2015, des mesures destinées à soutenir la relance économique américaine.

"Les places boursières, les matières premières et de nombreuses devises (...) ont profité de cette annonce mais leur rebond semble avoir atteint un pallier et ces marchés ont l'air d'être prêts à entamer une phase de consolidation", a observé de son côté Fred Dickson, de DA Davidson.

En outre, le stratège a fait état "d'inquiétudes quant aux conséquences d'un nouvel assouplissement quantitatif sur le marché du brut et sur les prix de l'essence", pointant également les dangers "de protestations antiaméricaines de plus en plus virulentes au Moyen-Orient".

La région est en effet déstabilisée par une flambée de violences antiaméricaines en protestation contre un film amateur dénigrant l'islam tourné aux Etats-Unis -- violences notamment marquée par la semaine dernière par la mort de l'ambassadeur américain en Libye.

Du côté des statistiques économiques, les courtiers digéraient par ailleurs l'annonce d'un nouveau recul de l'activité manufacturière de la région de New York, selon l'indice Empire State du mois de septembre publié lundi par la banque centrale américaine (Fed), qui a chuté de 4,5 points par rapport à août pour s'établir à son niveau le plus faible depuis le mois de novembre 2010.

Le marché obligataire évoluait sans direction. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans baissait à 1,842% contre 1,870% vendredi et celui à 30 ans montait à 3,277% contre 3,088%.

ppa/ved/bdx

PLUS:afp