NOUVELLES

Importations automobiles: Washington confirme saisir l'OMC contre la Chine

17/09/2012 09:43 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

Le ministère américain du Commerce extérieur a confirmé lundi que les Etats-Unis avaient saisi l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour protester contre les pratiques de la Chine, accusée de favoriser illégalement l'exportation de ses automobiles.

La Chine "semble fournir des subventions à l'exportation (à ses constructeurs automobiles, ndlr) qui sont interdites par les règles de l'OMC parce qu'elles faussent le commerce" international, a indiqué le ministère dans un communiqué, confirmant une précédente annonce d'un responsable de la Maison Blanche.

Dimanche, ce responsable avait indiqué le président américain Barack Obama allait dévoiler lundi cette nouvelle action contre la Chine, au moment où son rival républicain dans la course à la Maison Blanche, Mitt Romney, l'accuse d'être trop conciliant avec Pékin.

Dans son communiqué, le ministère américain au Commerce a précisé que les Etats-Unis avaient sollicité une "demande de consultations" avec le gouvernement chinois devant l'OMC, première étape de la procédure de règlement des conflits.

Les Etats-Unis ciblent notamment un programme mis en place par les autorités de Pékin pour soutenir des "centres d'exportation" implantés dans le pays. Selon Washington, au moins un milliard de dollars de subventions illégales auraient été versés dans le cadre de ce programme entre 2009 et 2011.

"Nous réclamons les mêmes règles du jeu pour tous afin que nos industriels puissent rivaliser" avec leurs concurrents chinois, a déclaré le représentant spécial au Commerce extérieur, Ron Kirk, cité dans le communiqué.

Les Etats-Unis ont récemment engagé plusieurs actions devant l'OMC contre la Chine, notamment sur les paiements par cartes de crédit et l'exportation de métaux appelés "terres rares".

jt/ved/bdx

PLUS:afp