Entraînez votre enfant à la propreté en 2 jours

Publication: Mis à jour:
PAMPERS BABY
Alamy

On vous a bien mentionné d’attendre qu’il soit prêt, mais il tarde un peu. Qu’à cela ne tienne, il existe peut-être une solution qui vous permettra d’y passer seulement en un weekend. Voici ce que TheBump propose :

Des sous-vêtements amusants
Les couches d’entraînement à la propreté demeurent des couches. Amenez votre tout petit au magasin et laissez-le choisir ses nouveaux « super sous-vêtements ». Il ne faut pas lésiner sur la quantité.

L’objectif doit être clair
L’enfant n’aime pas qu’on le force à faire quoi que ce soit à l’âge de la propreté. Faites-lui confiance, mais entendez-vous avec votre conjoint pour lui répéter, s’il le faut, une centaine de fois durant le weekend. L’enfant doit vous dire à quel moment il doit aller sur le pot. Le jeu? Garder sa culotte sèche.

Préparez-vous à un bon nombre de dégâts
Donnez autant d’eau, de lait ou de jus que l’enfant peut boire. Il doit sentir « l’envie » d’aller sur le pot. Persévérez même après les dizaines de dégâts, et surtout, conservez les couches d’entraînement pour la nuit. Une chose à la fois.

Les récompenses
Ne promettez pas de récompenses « si » il réussit. Attendez qu’il réussisse, et à ce moment, donnez-lui une petite gâterie et beaucoup de félicitations. Ne lui faites jamais de réprimandes lors d’un dégât. Il réussira la prochaine fois.

Vanter les autres enfants de la garderie
Les enfants ont toujours l’oreille attentive. Ayez une conversation entre adultes, en mentionnant à quel point Sabrina et Adam sont « grands » maintenant qu'ils ont déjà l’habitude d’aller sur le pot. Un peu d’orgueil de la part de votre enfant, et hop, il voudra lui aussi être un « grand ».

Crédit photo : freedigitalphotos.net