NOUVELLES

Des étudiants yéménites manifestent à Sanaa contre le film anti-islam

17/09/2012 04:56 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

Des centaines d'étudiants ont appelé à expulser l'ambassadeur des Etats-Unis et boycotter les produits américains, lors d'une manifestation lundi à l'Université de Sanaa contre le film "Innocence des musulmans" dénigrant l'islam.

La manifestation s'est terminée sans violence contrairement à celle de jeudi au cours de laquelle quatre personnes ont trouvé la mort en tentant de prendre d'assaut l'ambassade des Etats-Unis dans la capitale yéménite.

Lundi, le ministère de l'Intérieur a annoncé cinq nouvelles arrestations consécutives aux violences de jeudi, ce qui porte à 13 le nombre de personnes interpellées depuis l'attaque contre la chancellerie américaine.

"Dégage, esclave du diable", ont crié les manifestants à l'intention de l'ambassadeur américain. "Couards Américains, le prophète ne peut pas être insulté", ont scandé d'autres.

"Exprimez votre colère en boycottant les produits américains", pouvait-on lire sur l'une des nombreuses bannières dénonçant le film.

Dans un communiqué, les manifestants ont aussi rejeté la présence de Marines envoyés pour protéger l'ambassade américaine, dont l'arrivée a été reconnue tard dimanche par un haut responsable cité par l'agence officielle Saba.

Ce responsable a affirmé que cette présence était "limitée et temporaire" en réaction à une déclaration du Parlement rejetant "toute présence militaire étrangère" dans le pays.

Une manifestation contre la présence de Marines au Yémen a été annulée dimanche à Sanaa faute de participants, alors que le consulat des Etats-Unis a été fermé après les violentes manifestations de jeudi et vendredi.

Le film islamophobe a entraîné, le 11 septembre, des manifestations violentes en Egypte et en Libye où l'ambassadeur américain a été tué dans une attaque du consulat à Benghazi. Elles se sont ensuite propagées à l'Afrique du Nord, au Moyen-Orient et à l'Asie.

jj/mh/tp

PLUS:afp