NOUVELLES

Des chercheurs d'Ottawa travaillent à la mise au point d'un vaccin contre le cancer

17/09/2012 07:20 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

Des chercheurs d'Ottawa réalisent une percée dans la recherche sur la lutte contre le cancer. Ils travaillent à la mise au point d'un vaccin qui empêche la prolifération des cellules cancéreuses et qui réussirait même, dans certains cas, à éradiquer toute trace de la maladie.

« C'est vraiment très excitant et c'est avant-gardiste », précise Chantal Lemay, docteure en biologie moléculaire à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa.

Le virus VSV est au coeur de cette découverte. Sans danger pour les humains, il détruit les cellules cancéreuses tout en stimulant le système immunitaire. Ce virus, ajouté aux cellules cancéreuses prélevées chez un patient, permet de concevoir un vaccin unique et adapté à chaque personne.

L'équipe de chercheurs est très encouragée par les tests menés sur des souris cancéreuses. « Ce qu'on peut vraiment faire, c'est freiner la propagation du cancer. On a vu dans plusieurs modèles que les souris qui avaient des traitements contrôles, leurs poumons étaient complètement remplis de tumeurs. Et celles qui ont été traitées avec le vaccin, quatre des cinq qu'on a regardées, il n'y avait rien qu'on pouvait voir », explique Chantal Lemay.

De plus, lorsque le vaccin pour un cancer spécifique est injecté à des souris en bonne santé, il empêche carrément ce cancer d'apparaître.

Malgré tout l'enthousiasme que soulève cette découverte, il faut s'armer de patience. Les essais cliniques devraient commencer d'ici deux ou trois ans. Ce vaccin contre le cancer ne sera vraisemblablement pas disponible pour la population avant 10 ou 15 ans.

Un reportage de Pascale-Marie Dufour

PLUS: