NOUVELLES

Chine: l'ex-responsable policier qui avait révélé le scandale autour du politicien Bo Xilai jugé à huis clos

17/09/2012 07:32 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

CHENGDU, China - CHENGDU (Sipa) — Le procès de Wang Lijun, l'ex-responsable policier qui avait révélé le scandale autour de l'homme politique déchu Bo Xilai, s'est ouvert lundi à huis clos à Chengdu (sud-ouest), a annoncé son avocat, Wang Lijun.

L'audience a été avancée à l'impromptu d'une journée, a-t-il précisé, ajoutant que son client, ex-chef de la police de Chongqing (centre) et ancien proche de Bo Xilai, comparaissait à huis clos. Il est poursuivi défection, corruption passive, détournement de la loi à son profit et abus de pouvoir, des chefs d'accusation comportant des secrets d'Etat, selon l'avocat.

Le scandale secoue la Chine depuis plusieurs mois. Après la condamnation à la peine capitale avec sursis de Gu Kailai, l'épouse de Bo Xilaï, pour le meurtre d'un homme d'affaires britannique Neil Heywood, c'est au tour du policier qui avait révélé l'affaire, Wang Lijun, de comparaître devant la justice chinoise.

Selon l'agence de presse officielle Chine Nouvelle, Wang Lijun savait que Gu Kailai était impliquée, mais a "sciemment délaissé son devoir et détourné la loi à des fins personnelles" pour qu'elle ne soit pas considérée comme responsable du meurtre de Neil Heywood en novembre dernier à Chongqing (centre).

Bo et Wang se connaissent depuis le début des années 2000 quand le premier gouvernait la province de Liaoning (nord-est) et que le second y luttait contre la criminalité organisée. Lorsque Bo a été nommé à la tête de la municipalité autonome de Chongqing (centre), il a fait muter Wang pour y accomplir la même tâche, se bâtissant une dimension nationale.

ll/AP-v0201

PLUS:pc