Le rappeur Rod le Stod a remporté samedi soir le grand prix du «Festival de la Chanson de Granby».

C’est au « Palace», lieu habituel du festival, que s’est déroulé la cérémonie de remise des prix. Six finalistes ont participé à la compétition, dont Marjorie Fiset, Les Gourmandes, Pandaléon, Rosie Valland, Geneviève Morissette, ainsi qu’évidemment Rod le Stod.

Les textes du jeune rappeur s’inspirent de son questionnement sur la société québécoise. Sa musique est très politisée et porte un regard franc sur les enjeux d’aujourd’hui.

Il a «rappé» sur scène accompagné de son ami de longue date Johnny Danger. Les deux habillés en complet noir très chic ont réussi à s’imposer brillamment sur scène.

Chaque artiste ou groupe a joué trois chansons devant le jury. C’est 110 professionnels de la musique qui ont eu la tâche de trouver le grand gagnant.

«Les gourmandes» se sont aussi démarquées par l’originalité de leur formation et par la qualité de leur texte. Ces quatre filles chantent a cappella avec comme thème principal les garçons, ont-elles expliqué sur scène.

C’est Claudine Prévost qui a animé la grande finale qui a duré plus de trois heures. «Les juges n’ont pas eu la tâche facile» a-t-elle dit en parlant du talent des participants.

Quasi en simultané et hors-concours s’est déroulé le spectacle de Bernard Adamus, sous le chapiteau extérieur. Une grande foule est venue l’écouter, probablement la deuxième plus importante du festival.

Il a joué accompagné de sa guitare, avec son band habituel, quelques morceaux de son nouveau disque «No. 2». Il a d’ailleurs fait danser la foule; même qu’un membre du public avait apporté son harmonica pour l’accompagner.

Pierre Fortier, le grand patron du festival, se dit confiant d’attirer plus de 20 000 personnes pour l’édition de l’an prochain.

Loading Slideshow...
  • (Crédit photo: David-Olivier Gascon)

  • (Crédit photo: David-Olivier Gascon)

  • (Crédit photo: David-Olivier Gascon)

  • (Crédit photo: David-Olivier Gascon)

  • (Crédit photo: David-Olivier Gascon)