Le pape Benoît XVI a quitté dimanche soir Beyrouth à l'issue d'une visite de trois jours au Liban au cours de laquelle il a insisté sur la coexistence entre chrétiens et musulmans, en "bannissant la violence verbale ou physique".

Avant de monter à bord d'un avion de la compagnie libanaise MEA, orné du blason de la papauté, il a été salué notamment par des représentants de toutes les communautés chrétiennes et musulmanes. Dans son dernier message, le chef de l'Eglise catholique a exhorté les Libanais à refuser tout ce qui pourrait les désunir et à opter pour la fraternité.

Il a signé durant son séjour l'Exhortation apostolique "Ecclesia in Medio Oriente", qui donne aux quelque 15 millions de chrétiens d'Orient une feuille de route pour préserver le pluralisme religieux et culturel de leurs sociétés, les pressant de rester dans le berceau du christianisme, en dépit de toutes les avanies.