NOUVELLES

Michael Vick aide les Eagles à signer une victoire de 24-23 face aux Ravens

16/09/2012 07:03 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

PHILADELPHIE - Michael Vick a marqué sur une course d'une verge avec moins de deux minutes à faire pour aider les Eagles de Philadelphie à battre les Ravens de Baltimore 24-23, dimanche.

Les Eagles montrent une fiche de 2-0 pour la première fois depuis que Donovan McNabb et Terrell Owens les ont mené au Super Bowl en 2004.

«En ce moment, nous devons être à notre meilleur, a déclaré Vick. Nous devons prendre tous les moyens nécessaires pour gagner.»

Le botteur recrue Justin Tucker a complété trois placements pour les Ravens, mais Joe Flacco n'a pu s'approcher suffisamment dans les dernières minutes pour que Tucker puisse s'exécuter.

Flacco a raté une passe vers Ray Rice sur un quatrième essai et une verge à franchir à la ligne de 46 des Ravens. Les Eagles ont repris le ballon et ils ont écoulé les dernières secondes.

Vick a lancé quatre interceptions à Cleveland la semaine dernière, mais il avait effectué une remontée pour permettre aux Eagles de l'emporter 17-16.

Il a refait le coup dimanche, même si les arbitres de remplacement ont failli commettre une erreur coûteuse.

Tirant de l'arrière 23-17, les Eagles ont amorcé le jeu à leur ligne de 20 avec 4:43 à faire. Vick a lancé des passes de 24 et de 13 verges à Brent Celek. Une autre passe combinée à une pénalité a ensuite placé Philadelphie à la ligne de trois verges.

Vick a par la suite lancé une passe incomplète tout en étant plaqué par Haloti Ngata, mais les arbitres ont décidé qu'il s'agissait d'une échappée qui a été recouverte par les Ravens.

La reprise vidéo a toutefois permis de renverser la décision et Vick a inscrit le touché sur le jeu suivant pour donner la victoire aux siens.

«Les officiels manquent plusieurs appels, a indiqué Ray Lewis des Ravens. C'est la même chose partout à travers la ligue. On doit corriger le tir parce que ces matchs sont d'une importance cruciale.

«Les gars donnent tout ce qu'ils ont. S'il y avait des officiels réguliers, ce genre d'appels ne surviendraient pas.»

Les Eagles compilent neuf revirements en deux matchs, ce qui explique qu'ils n'aient inscrit que 41 points malgré des gains de 942 verges en attaque.

«Nous devons devenir meilleurs, a dit l'entraîneur Andy Reid. Nous devons conserver le ballon et le lancer aux bonnes personnes.»

PLUS:pc