NOUVELLES

Les Broncos et les Falcons tenteront de bâtir sur leur première victoire

16/09/2012 02:36 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

ATLANTA - John Fox et Mike Smith ont chacun mis l'emphase sur le jeu au sol durant leurs trois saisons passées ensemble dans la section sud de l'Association nationale.

Ils étaient perçus comme étant conservateurs, déterminés et inébranlables dans leurs convictions.

Les stéréotypes ont changé si rapidement que personne n'a semblé savoir quelle philosophie prônait chacun de ces entraîneurs à l'aube de la saison 2012.

Comme est-ce que Fox, l'ex-entraîneur des Panthers de la Caroline qui entame sa deuxième saison à la barre des Broncos de Denver, s'ajustera à l'ajout déterminant de Peyton Manning?

Est-ce que Smith, qui dirige les Falcons d'Atlanta pour une cinquième saison consécutive, permettra au nouveau coordonnateur offensif Dirk Koetter de développer le jeu aérien de Matt Ryan?

Les victoires lors de la première semaine d'activités ont offert un avant-goût excitant et encourageant pour chacune des attaques, mettant la table pour la visite des Broncos à Atlanta lundi soir.

Manning a complété 19 de ses 26 tentatives de passe pour des gains de 253 verges et deux majeurs la semaine dernière dans un gain de 31-19 contre les Steelers de Pittsburgh. Il s'agissait d'un moment important dans le processus de rééducation de Manning, après une absence de 20 mois en raison d'une blessure au cou. Et puis, est-ce qu'on pouvait s'attendre à moins de la part d'un quadruple joueur par excellence de la NFL?

Smith a déclaré que le retour de Manning ne laisserait pas une grande marge de manoeuvre à la défensive des Falcons.

«Je crois que le plus important sera d'être très technique et de s'assurer d'être au bon endroit, parce que si vous faites une erreur d'une verge et demie, il vous le fera payer», a dit Smith. «Il comprend très bien le type de défensive qu'on tente d'imposer pour le menotter. Si on lui permet de lire notre défensive avant d'accepter la remise du ballon, il saura où le lancer.»

Les Falcons, entre-temps, ont prouvé que l'emphase mise sur le jeu aérien de Ryan en matchs préparatoires ne relevait pas du mirage. Ryan a complété 23 de ses 31 tentatives de passes pour des gains de 299 verges et trois majeurs dans un gain de 40-24 contre les Chiefs à Kansas City.

L'emphase est peut-être passée du jeu au sol de Michael Turner à celui aérien de Ryan, mais Fox a indiqué qu'il voyait des ressemblances avec les plans de match en attaque des siens qu'il modifiait deux fois par année entre 2008 et 2010.

«Ils utilisaient les jeux sans caucus même quand j'étais là, et c'est ce qui les rend si efficaces, a confié Fox. Ils peuvent être imposants et rudes, ou exploiter leur finesse et leur rapidité. C'est la marque de commerce des grandes attaques, et ils en font de toute évidence partie.»

PLUS:pc