NOUVELLES

Le pape appelle le Liban à résister aux tentatives de sédition

16/09/2012 12:10 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

Le pape Benoît XVI a exhorté, dimanche dans son dernier message avant de prendre l'avion, les Libanais, chrétiens et musulmans, à refuser tout ce qui pourrait les désunir et à opter pour la fraternité.

"Je prie Dieu pour le Liban, afin qu'il vive dans la paix et résiste avec courage à tout ce qui pourrait le détruire ou le miner", a-t-il dit à l'aéroport, clôturant un visite de trois jours dans ce pays où coexistent 18 communautés reconnues officiellement.

"Je souhaite que ce pays continue à permettre la pluralité des traditions religieuses et à ne pas écouter la voix de ceux qui veulent l'en empêcher", a ajouté le souverain pontife.

Il a également souhaité "au Liban de fortifier la communion entre tous ses habitants, quelle que soit leur communauté et leur religion, en refusant résolument tout ce qui pourrait conduire à la désunion, et en choisissant avec détermination la fraternité".

Le chef de l'Eglise catholique, qui a effectué cette visite, au moment où un conflit sanglant secoue la Syrie et où des manifestations violentes ont eu lieu contre un film américain injuriant le Prophète, s'est félicité de la coexistence des religions au Liban.

"Le monde arabe et le monde entier auront vu, en ces temps troublés, des chrétiens et des musulmans réunis pour célébrer la paix. Il est de tradition au Moyen-Orient, de recevoir l'hôte de passage avec égard et respect, et vous l'avez fait. Je vous en remercie tous".

"Mais, à l'égard et au respect, vous avez apporté un complément, il peut se comparer à l'une de ces fameuses épices orientales qui enrichit la saveur des mets: votre chaleur et votre coeur, qui m'ont donné le goût de revenir", a-t-il ajouté.

"Dans sa sagesse, Salomon a fait appel à Hiram de Tyr, pour l'élévation d'une maison pour le Nom de Dieu, un sanctuaire pour l'éternité. Et Hiram (...) envoya du bois provenant des cèdres du Liban", a poursuivi le pape, en référence au roi d'Israël et au roi phénicien de Tyre.

"Des boiseries de cèdre meublaient l'intérieur du Temple et portaient des guirlandes de fleurs sculptées. Le Liban était présent dans le Sanctuaire de Dieu", a-t-il rappelé faisant référence à l'épisode de la Bible que le roi d'Israël a construit le premier Temple.

"Puisse le Liban d'aujourd'hui, ses habitants, continuer à être présents dans le sanctuaire de Dieu", a ajouté le pape.

"Puisse le Liban continuer à être un espace où les hommes et les femmes peuvent vivre en harmonie et en paix les uns avec les autres pour donner au monde, non seulement le témoignage de l'existence de Dieu, mais également, celui de la communion entre les hommes, quelle que soit leur sensibilité politique, communautaire et religieuse", a-t-il conclu.

jlv/sk/ram/hj

PLUS:afp