NOUVELLES

La guigne des Alouettes se poursuit: Bratton et Whitaker se blessent

16/09/2012 06:48 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Alors qu'on croyait être sur le point de vider l'infirmerie ou à peu près, voilà que la liste des éclopés s'alourdit à nouveau chez les Alouettes. Et ce, au moment où le temps est venu de séparer les hommes des enfants dans la section Est, puisque les Alouettes et les Argonauts de Toronto vont se disputer la première place dans un duel au sommet, dimanche prochain.

Brandon London devrait être de retour au jeu à ce moment. Mais un autre receveur, Brian Bratton, s'est blessé pendant la victoire des Oiseaux contre les Roughriders de la Saskatchewan, dimanche. Et le demi offensif Brandon Whitaker a dû retourner au vestiaire avant la fin du quatrième quart, même s'il a laissé entendre que c'était par mesure de précaution.

«C'est un petit peu douloureux pour l'instant, a affirmé Whitaker dans le vestiaire après le match. C'est arrivé quand j'ai mis du poids sur ma jambe et elle s'est dérobée. J'ai juste fait un faux pas, comme ça arrive parfois au football. Je me suis fait mal deux fois au même endroit pendant la rencontre, alors les médecins voulaient s'assurer que mon cas ne s'empire pas.»

Bratton, lui, a reconnu avoir eu très peur lorsqu'il s'est fait plaquer sous le genou au moment où il cherchait à franchir la ligne des buts pour le touché, peu avant la pause de la demie.

«La première chose qui t'arrive dans un cas comme ça, c'est que tu deviens tout engourdi, tu ne sens plus rien, a-t-il expliqué. C'est sûr que ce n'est pas aussi grave que j'en avais l'impression sur le coup. Je vais finir par être correct, il s'agit de prendre le temps de guérir.

«J'ai mis de la glace dessus et je vais aller subir les examens (lundi), a ajouté Bratton. On verra. Il faut rester positif, en espérant que je puisse revenir le plus vite possible.»

Bratton n'a pas trop voulu s'avancer sur le manque de fair-play — ou non — affiché par Chris McKenzie sur le jeu.

«Je ne sais pas, je n'ai pas vu la reprise. Je ne veux rien dire de négatif car c'est un être humain comme moi. Il essaie de jouer du mieux qu'il peut, et de mettre du pain sur la table pour sa famille. Je ne sais pas si c'était un coup vicieux, et je vais m'abstenir de commenter jusqu'à ce que je vois le jeu sur vidéo.»

Des examens d'imagerie par résonance magnétique, lundi, permettront de déterminer si les genoux de Bratton et Whitaker ont été gravement atteints ou non. Marc Trestman a dit s'attendre à ce qu'aucun des deux ne puisse jouer, le week-end prochain, mais c'était peut-être dans le but de préparer les siens au pire, en espérant pour le mieux.

«Nous aurons un diagnostic plus détaillé lundi ou mardi», a fait savoir l'entraîneur des Oiseaux.

Même que si Bratton et Whitaker devaient s'absenter pour une brève période seulement, leur absence surviendrait au moment où les Alouettes doivent lutter pour cette importante première place dans l'Est, qui permettrait à l'équipe d'éviter de jouer la demi-finale et d'empocher des recettes accrues au Stade olympique à l'occasion de la finale.

«C'est toujours inquiétant de voir quelqu'un se blesser, peu importe que ce soit dans notre équipe ou chez l'adversaire, parce que nous pratiquons tous le même métier. Ça peut arriver à n'importe lequel d'entre nous. Alors il s'agit d'avoir une petite pensée pour eux dans nos prières, et espérer que ce ne sera pas si grave, a commenté Calvillo. Ce n'est pas de notre ressort pour l'instant. On va essayer de savourer la victoire, en espérant que ce sera mineur et que les gars vont revenir le plus vite possible.»

«Comme on l'a fait par le passé, il faut aller de l'avant et ne pas baisser les bras, a commenté le secondeur Shea Emry. Les gars l'ont fait l'an passé quand je me suis blessé. Face aux obstacles du genre, il faut que tout le monde se soutienne et c'est ce qu'on va faire.»

Étant donné que le retour de London est imminent, c'est l'absence de Whitaker qui risque de faire le plus mal.

«(Whitaker) est un élément important de notre attaque, a reconnu Calvillo. Il obtient des verges au sol et par la passe, en plus d'effectuer des blocs. Il faudra voir dans quel état il est, et ensuite se préparer en fonction de la situation qui se présentera.»

En relève à Whitaker, dimanche, Victor Anderson a obtenu 14 verges en cinq courses ainsi que huit verges au moyen d'une passe.

PLUS:pc