NOUVELLES

La compagnie israélienne El-Al annonce l'arrêt de ses liaisons avec Le Caire (presse)

16/09/2012 04:55 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

La compagnie nationale aérienne israélienne El-Al a annoncé ne plus être en mesure de continuer à desservir Le Caire, pour la première fois depuis le traité de paix israélo-égyptien de 1979, en raison notamment du surcoût lié à la sécurité, rapporte dimanche la presse locale.

"La desserte du Caire (...) requiert une quantité importante de ressources opérationnelles et de sécurité et des coûts de plusieurs centaines de milliers de shekels chaque année", a écrit le PDG d'El-Al, Eliezer Shkedi, dans une lettre au ministère des Affaires étrangères, dont le quotidien Maariv publie des extraits.

"En l'absence de justification commerciale et au vu des coûts importants liés à l'exploitation de cette ligne, El-Al ne peut continuer à prendre à sa charge ses lourdes dépenses et entend donc stopper la liaison avec Le Caire immédiatement", a ajouté le patron d'El-Al.

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé avoir reçu une lettre du PDG d'El-Al, mais sans en dévoiler la teneur.

"L'affaire est en train d'être examinée", a déclaré à l'AFP Irena Etinger, une porte-parole du ministre.

La compagnie EL-Al n'a pu être jointe dans l'immédiat.

Depuis la signature de l'accord de paix entre Israël et l'Egypte en 1979, EL-Al dessert Le Caire à raison généralement d'un vol par semaine.

Cette liaison Tel-Aviv/Le Caire a été limitée depuis la chute de l'ex-président égyptien Hosni Moubarak en février 2011 à la suite de la détérioration des relations entre les deux pays voisins.

dms/agr/sw

PLUS:afp