NOUVELLES

Irak: le transfert des Moudjahidine iraniens touche à sa fin (ONU)

16/09/2012 04:23 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Un dernier grand convoi de 680 Moudjahidine du peuple, des opposants iraniens réfugiés en Irak, est arrivé dimanche au camp Hourriya depuis le camp d'Achraf, a annoncé la mission des Nations unies dans le pays (Unami).

Le représentant du secrétaire général de l'ONU en Irak Martin Kobler "s'est réjoui d'apprendre que le dernier grand convoi de résidents du camp d'Achraf (...) est arrivé à camp Hourriya", a indiqué l'Unami dans un communiqué.

Au total, 680 résidents ont été transférés d'Achraf, à 80 km au nord-est de Bagdad, vers le camp Hourriya, ou Liberty, une ex-base militaire américaine, selon la mission de l'ONU.

Seul un petit groupe de 200 personnes doit encore été transféré vers camp Hourriya, après quoi le processus de relogement sera terminé.

Ces résidents, membres de l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), un groupe de l'opposition iranienne, se sont installés en Irak pendant la guerre Iran-Irak (1980-88), avec le soutien du régime de Saddam Hussein pour mener des actions armées contre l'Iran.

En vertu d'un accord scellé le 25 décembre 2011 entre l'Irak et l'ONU, le gouvernement irakien devait transférer les réfugiés d'Achraf vers Hourriya, ultime étape avant leur départ d'Irak. Quelque 2.000 personnes avaient déjà été déplacées, mais le relogement des 1.200 restantes était interrompu depuis début mai.

Fin août, le processus avait repris avec un convoi de quelque 400 réfugiés. Avec le relogement des 680 Moudjahidine dimanche, environ 200 personnes doivent encore être transférées.

Chahriar Kia, un porte-parole de l'OMPI, a indiqué à l'AFP que les derniers résidents d'Achraf comptaient partir après avoir vendu les effets des Moudjahidine.

Les Moudjahidine du peuple sont considérés depuis 1997 comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, ce qu'ils contestent, et un tribunal américain a enjoint la secrétaire d'Etat Hillary Clinton de décider de leur radiation ou non de cette liste avant le 1er octobre.

gde/sw

PLUS:afp