NOUVELLES

France - 5e j. - Lyon poursuit Marseille, Lorient s'incruste, le PSG arrive

16/09/2012 05:21 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

L'OM, qui prolonge son départ parfait, et son dauphin Lyon, tous deux victorieux, continuent de dicter la loi du championnat de France après 5 journées, alors que derrière Lorient, qui a enfoncé Rennes chez les relégables, truste toujours le podium devant un Paris SG enfin lancé.

Dans sa prestigieuse histoire, Marseille n'avait jamais trouvé le moyen de remporter ses cinq premiers matches de championnat. C'est désormais chose faite, et assez logiquement (1-0), après son voyage dimanche soir à Nancy.

Largement supérieurs, les Olympiens se sont contentés d'un but 1OO% Ayew avec une passe d'André pour Jordan à la finition, qui a tardivement sonné le réveil timide de l'ASNL (17e).

Lyon, qui avait pris provisoirement la tête dans l'après-midi, compte toujours deux petits points de retard après son succès (2-0) sur Ajaccio, guère transformé par les 30 premières minutes de Mutu.

Du côtés des représentants en Ligue des champions, les fortunes sont en revanche bien diverses.

Après son départ au ralenti, l'ogre parisien s'est enfin décidé à monter en régime avant ses retrouvailles avec une C1 qui le fuit depuis 2004. En perdant son invincibilité, Toulouse (7) a fait vendredi les frais (2-0) de l'appétit grandissant du PSG.

Au passage, Ibrahimovic, en a profité pour consolider son statut de meilleur buteur avec une 5e réalisation... Et Paris, avant d'accueillir Kiev, est désormais 4e avec 9 points.

Lille et Montpellier ont en revanche déjoué avant d'affronter Bate Borisov et Arsenal.

Si le sort des Dogues (11e), repris (1-1) en toute fin de match à Troyes (20e) pour n'avoir une nouvelle fois pas su tenir un match qu'ils contrôlaient, est rageant, celui du champion en titre en inquiétant.

Après le début de saison raté de Montpellier, le président Nicollin a eu beau râler publiquement contre "les chevilles qui enflent", rien n'y a fait et ses hommes (16e) ont concédé leur 3e revers (3-1) à Reims, chez un promu qui n'en demandait pas tant (8e). La crise couve, à quelques heures du retour de Giroud dans son ex-club...

Dimanche, Rennes s'est aussi invité dans la crise en devenant relégable (18e) après son revers (2-1) dans le derby contre Lorient malgré des circonstances favorables. A un moment à 11 contre 9, les Rennais d'un Antonetti jamais autant menacé n'ont en effet pas su en profiter, et Lorient (3e) de s'accrocher à son strapontin!

Dernier club qualifié en C3 et auteur d'un bon début de saison, Bordeaux (5e) rentre lui dans le rang après son 3e nul de suite, 0-0 à Valenciennes (6e).

Convaincu de pouvoir battre Sochaux après avoir gagné 4-0 et 3-0 lors de ses deux derniers matches, Saint-Etienne a au contraire été surpris par des Lionceaux revanchards, mis sur orbite par un retourné de Doubaï (1-0) et surtout bien aidés par l'exclusion de Brison dès la 10e minute. Sochaux s'offre de l'air et en profite pour ne plus être dernier (19e).

Respectivement vainqueurs 3-0 de Bastia et 4-2 de Brest, Evian (15e) et Nice (10e) ont enfin ouvert leur compteur victoire. De fait, seul la lanterne rouge Troyes se retrouve encore donc sans victoire en championnat.

cd/nip

PLUS:afp