NOUVELLES

Film islamophobe: le colère ne justifie pas de tuer (responsable iranien)

16/09/2012 07:25 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

La colère des musulmans contre le film islamophobe qui a provoqué des violences dans plusieurs pays explique mais ne justifie pas la mort de diplomates américains en Libye, a estimé dimanche le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des Gardiens de la révolution.

Cette colère "ne donne en aucun cas le droit de tuer, mais les sentiments des musulmans ont été blessés et il n'avaient d'autre choix que de protester devant des ambassades" américaines, a déclaré le général Jafari lors d'une conférence de presse. "C'est lors d'une de ces manifestations de colère que l'incident est arrivé", a-t-il ajouté.

C'est la première fois qu'un haut responsable iranien prend quelque distance avec l'attaque le 11 septembre du consulat américain à Benghazi (Libye) par de manifestants, lors de laquelle l'ambassadeur et trois autres Américains ont été tués.

Plusieurs responsables iraniens, dont le président Mahmoud Ahmadinejad, ont dénoncé le film réalisé aux Etats-Unis à l'origine de manifestations violentes dans plusieurs pays musulmans, et ils ont justifié ces manifestations.

Aucun n'a en revanche condamné ou regretté la mort des quatre Américains lors de l'attaque du consulat de Benghazi.

fpn-lma/sw

PLUS:afp