NOUVELLES

Film anti-islam: le Bangladesh condamne une "incitation à la haine"

16/09/2012 02:17 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

Le Bangladesh, où des milliers de manifestants ont brûlé vendredi à Dacca des drapeaux américains et israéliens, a estimé dimanche que le film islamophobe qui a embrasé le monde musulman constituait une "incitation à la haine".

"Innocence of Muslims", film amateur à petit budget réalisé aux Etats-Unis qui "dénigre l'islam et le prophète Mahomet" est "non seulement insultant mais aussi répréhensible", a déclaré le ministère bangladais des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Le Bangladesh s'inquiète du fait que certains aient essayé de défendre un matériel aussi insultant au prétexte de la liberté d'expression. L'incitation à la haine ne peut être justifiée au nom de la liberté d'expression", a-t-il ajouté.

Environ 10.000 manifestants s'étaient rassemblés vendredi à l'issue de la prière devant la mosquée Baitul Mokarram, la plus importante du Bangladesh, à l'appel de mouvements islamistes qui avaient dénoncé le silence du gouvernement de Dacca sur ce film.

Des centaines de policiers d'unités d'élite, accompagnés de canons à eau, étaient présents sur les lieux et ont empêché la foule d'avancer vers l'ambassade des Etats-Unis, à quelques kilomètres de là.

Quelque 90% des 153 millions habitants du Bangladesh sont musulmans. Des dizaines de milliers de personnes étaient descendues dans les rues en 2006 pour protester contre les caricatures du prophète Mahomet dans un journal danois.

sa/co/gab/jh

PLUS:afp