NOUVELLES

Faire oublier Vancouver

16/09/2012 02:34 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - Souvent montrée du doigt en début de saison, la défense des Alouettes a joué un gros match dans une victoire de 28-17 contre les Roughriders de la Saskatchewan.

Un texte de Jean St-Onge

Avec l'attaque était complètement neutralisée en deuxième demie, la défense s'est dressée, réussissant deux interceptions pour stopper la remontée des Riders.

Seth Williams et Kyries Hebert ont réussi les deux interceptions.

L'unité défensive montréalaise a compliqué la vie du quart recrue des Riders, Drew Willy, qui a été plaqué trois fois derrière la ligne de mêlée, en plus de se faire cogner solidement à plusieurs occasions au moment où il décochait ses passes.

« C'est une victoire d'équipe. Nous (l'attaque) ne les avons pas aidés. On a concédé deux touchés de sûreté, j'ai perdu un ballon. Donc c'était une victoire d'équipe », a jugé le quart des vainqueurs Anthony Calvillo.

« On apprécie les victoires, mais on doit mieux travailler dans tous les aspects, a mentionné l'entraîneur-chef Marc Trestman. On ne veut pas manquer de respect aux Roughriders, mais on peut mieux jouer. »

La Saskatchewan (5-6) a marqué 11 points en deuxième demie, mais 4 l'ont été sur des touchés de sureté concédés par l'attaque des Alouettes, tandis que le touché de Kory Sheets a été marqué après que les Riders eurent récupéré un échappé en territoire montréalais.

L'attaque des Alouettes (7-4), limitée à six points en deuxième demie, a subi une grosse perte au quatrième quart, quand Brandon Whitaker a quitté la rencontre en raison d'une blessure à un genou.

Il avait eu le temps d'accumuler 45 verges avec un touché par la course et 102 verges par la passe, en plus de ramener deux placements ratés sur des distances de 44 et 36 verges.

« On doit mieux jouer offensivement, a lancé Calvillo. On avait la chance de les sortir du match. C'est inacceptable. On a fait des erreurs stupides, comme des passes perdues, des mauvaises lectures. »

Départ fulgurant

Pour la cinquième fois de la saison, les Alouettes ont marqué un touché dès leur première poussée en attaque. Whitaker a fait tout le travail ou presque et a amassé 59 verges avec cinq courses et une passe.

Le petit numéro 2 des Alouettes a franchi la ligne des buts sur une course de trois verges pour son neuvième touché de la saison.

Les Riders ont fait preuve de générosité sur la deuxième séquence en attaque des moineaux.

Une pénalité pour rudesse et une autre pour obstruction dans la zone des buts ont permis à Adrian McPherson de se faufiler pour marquer son quatrième touché cette saison.

Outre une passe de 63 verges à S.J. Green, l'attaque des Alouettes s'est fait beaucoup plus discrète par la suite.

Mais dans la dernière série de la première demie, Whitaker a encore mené les Alouettes jusqu'à la porte des buts en transformant une courte passe de Calvillo en jeu de 39 verges.

Sur le jeu suivant, Calvillo a rejoint Brian Bratton qui s'est fait culbuter en traversant la ligne des buts. Il en récolte son quatrième touché de la saison et une visite chez le thérapeute. Bratton n'est pas revenu au jeu par la suite, lui aussi touché à un genou. Il subira des examens lundi, en compagnie de Whitaker.

Trestman ne s'attend pas à ce que les deux joueurs soient en uniforme pour le prochain match, mais Whitaker croit qu'il sera rétabli à temps.

Chez les Roughriders, Weston Dressler a capté 6 passes pour 78 verges, ce qui lui a permis de franchir le cap des 5000 verges depuis le début de sa carrière.

PLUS: