NOUVELLES

Automobile : les négociations avanceraient avec l'un des constructeurs

16/09/2012 11:09 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

Il pourrait y avoir du nouveau dimanche dans les négociations entre les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) et les trois grands de l'automobile sur un nouveau contrat de travail de trois ans.

Le secrétaire-trésorier national des TCA, Peter Kennedy, affirme que l'un des trois constructeurs réévalue la proposition du syndicat présentée pendant les discussions tenues samedi matin à Toronto. Il a toutefois refusé de préciser lequel de Ford, de Chrysler ou de GM reconsidère l'offre des TCA.

Le syndicat doit s'adresser aux médias dimanche après-midi. Il aura le droit de déclarer la grève à minuit lundi soir si aucune entente n'est conclue d'ici là.

Les salaires sont un facteur clé

Peter Kennedy soutient que l'offre que l'un des constructeurs examine est primordiale puisqu'une fois que la question des salaires sera réglée, le reste de l'accord devrait être facile à conclure.

Il s'attend aussi à ce que les négociations avec les deux autres constructeurs s'accélèrent si l'un des trois ratifie une entente avec les TCA.

La proposition patronale prévoit de plus bas salaires pour les nouveaux employés, qui mettraient également davantage de temps à atteindre le haut de l'échelle salariale.

Des concessions

Certaines informations disent que le syndicat pourrait accepter une double grille des salaires en échange de nouveaux investissements au Canada de la part des trois constructeurs.

Vendredi, le président du local syndical des employés de Windsor Dino Chiodo, a dit que le syndicat pourrait accepter d'allonger le temps qu'il faudrait aux nouveaux employés pour atteindre le haut de l'échelle salariale.

Le président national des TCA, Ken Lewenza a toutefois précisé que l'échéance pour une grève éventuelle pourrait être repoussée si les discussions avancent bien au cours des derniers jours de négociations.

PLUS: