NOUVELLES

Al-Qaïda au Maghreb confirme la mort de son numéro 2 au Sahara (SITE)

16/09/2012 01:57 EDT | Actualisé 16/11/2012 05:12 EST

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a confirmé la mort dans un accident de l'Algérien Nabil Makloufi alias Nabil Abou Alqama, qui coordonnait ses actions dans le nord du Mali, rapporte dimanche le centre américain de surveillance de sites jihadistes SITE.

Selon SITE, Aqmi a publié samedi une oraison funèbre de cet Algérien qui a péri dans un accident de voiture dans le nord du Mali le 8 septembre et retracé son parcours au sein du groupe depuis le début des années 1990.

"Notre noble chevalier a quitté le confort de la famille et la vie facile pour une vie ascétique dans les montagnes et les difficultés du jihad et des combats", écrit notamment Aqmi dans son oraison funèbre.

La mort de Nabil Makloufi avait été annoncée le 10 septembre à l'AFP par des islamistes armés contrôlant des zones du nord du Mali.

Le site privé mauritanien d'informations Sahara Medias, bien renseigné sur les activités des groupes armés dans le nord du Mali, a aussi rapporté ce décès, en précisant que l'accident s'est produit "à quelque 200 kilomètre à l'ouest de la ville de Gao".

Nabil Makloufi avait été nommé il y a trois ans par le grand patron d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel, comme coordonnateur dans le nord du Mali. Il était considéré comme "son bras droit", selon des sources sécuritaires algériennes.

bur/mh/hj

PLUS:afp