NOUVELLES

Rouler malgré une déficience physique

15/09/2012 11:05 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

L'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) tient son premier défi cycliste à Québec afin d'amasser des fonds pour les personnes handicapées.

Accompagnés d'athlètes paralympiques tels que Marie-Ève Croteau et Mark Breton, les participants relèvent deux défis reliés à différents points de service de l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec.

Un premier groupe de cyclistes a amorcé un parcours de 93 kilomètres à partir de Baie-Saint-Paul, sur la route 138, alors que l'autre groupe effectue un parcours intermédiaire de 42 kilomètres à partir de Donnacona. Les deux pelotons convergeront ensuite vers le boulevard Wilfrid-Hamel à Québec, jusqu'à l'IRDPQ.

Le président d'honneur, le cycliste professionnel David Veilleux, de l'équipe Europcar, espère que l'événement permettra de sensibiliser la population à la réalité des athlètes handicapés.

« Même si les gens ont des handicaps physiques, ça ne les empêche pas de pratiquer des sports (...) J'espère qu'en étant ici les gens vont s'ouvrir les yeux là-dessus », a expliqué le cycliste.

Les profits amassés visent à créer un fonds pour permettre aux personnes handicapées d'avoir accès à de l'équipement sportif adapté ou de participer à certaines activités sportives. C'est la Fondation Élan, la fondation de l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec, qui coordonne le projet.

PLUS: