NOUVELLES

Nouvelles violences au Caire à la suite du film islamophobe

15/09/2012 12:47 EDT | Actualisé 15/11/2012 05:12 EST

CAIRE, Égypte - Le Caire a été le théâtre de nouvelles violences tôt samedi matin, dans le cadre des manifestations contre le film américain «Innocence of Muslims» («Innocence des musulmans»), qui tourne en ridicule Mahomet, le prophète de l'islam. Des manifestants ont lancé des pierres sur des policiers, et ces derniers ont répondu par des tirs de gaz lacrymogènes.

Vendredi, pour la quatrième journée consécutive, des affrontements avaient eu lieu près de l'ambassade des États-Unis au Caire, la police empêchant les manifestants d'approcher du bâtiment en tirant des gaz lacrymogènes et en déployant des véhicules blindés. Un manifestant aurait été tué, mais la police égyptienne n'a pas confirmé ce décès.

Des manifestations contre ce film islamophobe se sont déroulées dans une vingtaine de pays du monde arabo-musulman, faisant au moins deux morts en Tunisie et un autre au Liban. Les ambassades américaines ont été attaquées, notamment en Soudan et au Yémen.

Deux protestataires ont été tués dans un accident de la route parallèlement aux manifestations qui se sont déroulées près de l'ambassade des États-Unis au Soudan, ce qui porte le nombre des personnes tuées dans le monde arabo-musulman en raison de ces violences à au moins cinq, selon la police soudanaise.

Un responsable de la police a précisé samedi à la radio publique que l'accident, qui a eu lieu à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Khartoum, était non intentionnel. Il a ajouté que 6000 personnes avaient participé aux manifestations.

Vendredi soir, le Conseil de sécurité des Nations unies a publié un communiqué dénonçant dans les termes les plus forts ces violences.

PLUS:pc